Le point Vétérinaire n° 337 du 01/07/2013
 

Dossier

Physiothérapie postopératoire orthopédique et neurologique chez le chien et le chat

Guillaume Ragetly et coll.

L’immobilisation totale de l’animal après une intervention orthopédique ou neurologique

retarde le retour à la fonction normale du ou des membres. L’atrophie musculaire apparaît dès 72 heures d’immobilisation. Après 12 semaines, une perte irréversible de la masse osseuse peut survenir.

La physiothérapie, ou rééducation fonctionnelle

permet d’optimiser la récupération postopératoire en stimulant les systèmes neurologique et squelettique. Elle améliore la guérison tissulaire, développe la masse musculaire, la sensibilité et la proprioception, ainsi que l’amplitude des mouvements.

La physiothérapie est à débuter en phase postopératoire immédiate

Grâce à une gestion adéquate de la douleur, les exercices sont poursuivis à la clinique et par le propriétaire après le retour à domicile.

Le programme de physiothérapie est établi après l’intervention chirurgicale

en fonction de l’affection traitée, de l’âge et de la tolérance de l’animal. Il est ensuite aménagé en cours de traitement selon la réponse de l’animal.

Techniques de physiothérapie postopératoire

Chantal Ragetly et coll.

L’objectif du programme de physiothérapie est de restaurer

la fonction du membre, au niveau tant qualitatif (fluidité du mouvement) que quantitatif (amplitude du mouvement), afin d’améliorer la mobilité articulaire, la résistance musculaire et l’endurance. Une association de techniques est le plus souvent utilisée.

Les techniques de physiothérapie les plus courantes

incluent les thérapies par le froid et le chaud, les massages, les exercices de mobilisation articulaire, d’étirement et de rééducation, l’hydrothérapie, l’ultrasonothérapie, l’électrothérapie et le laser. Certaines sont réalisables par le vétérinaire généraliste et le propriétaire, d’autres nécessitent un équipement et des connaissances spécialisées.

Lors de la rééducation, la chaleur est utilisée

au début de la séance de physiothérapie pour réchauffer les tissus lésés. Le massage permet de détendre l’animal. En fin de session, le froid minimise la réponse inflammatoire.

Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité