Le point Vétérinaire Rural n° 334 du 01/04/2013
 

DIAGNOSTIC DES MAMMITES EN CLIENTÈLE BOVINE

Article original

Ellen Schmitt-Van de Leemput*, Olivier Samson**, Nicolas Gaudout***, Martine Alliot****


*Clinique vétérinaire Haute-Mayenne
1, rue Pasteur 53700 Villaines-la-Juhel
vetorural@wanadoo.fr
**Clinique vétérinaire Haute-Mayenne
1, rue Pasteur 53700 Villaines-la-Juhel
vetorural@wanadoo.fr
***Clinique vétérinaire Haute-Mayenne
1, rue Pasteur 53700 Villaines-la-Juhel
vetorural@wanadoo.fr
****Thermo Fisher Scientific,
division Microbiologie,
6, route de Paisy
69571 Dardilly

La réaction en chaîne par polymérase en temps réel PathoProof®, qui permet de rechercher 12 agents pathogènes dans un échantillon de lait, a été comparée à l’analyse bactériologique classique d’une clientèle vétérinaire en Mayenne (France).

Résumé

Un kit multiplex PCR (polymerase chain reaction) dans sa version pour l’identification de 12 agents pathogènes mammaires a été étudié en conditions de clientèle rurale française (Mayenne). Dans les échantillons de mammite cliniques et subcliniques, il détecte globalement les mêmes bactéries que la bactériologie classique.

Des bactéries supplémentaires, souvent présentes en moindre quantité, sont toutefois mises en évidence avec la PCR. Sur des échantillons de lait à bas comptages de cellules somatiques (CCS), la PCR ne détecte aucune bactérie dans 74 % des cas, alors que sur ceux à CCS élevés, elle n’en détecte aucun dans 12 % des cas. L’intérêt de la PCR pour l’établissement de profils d’élevage et les considérations pratiques sont discutés.

Summary

Use of multiplex PCR in practice and comparison with bacterial culture of milk

A multiplex PCR (polymerase chain reaction) kit that identifies 12 mammary pathogens was studied in rural practice in France (Mayenne). Bacteria, including major pathogens in sub-clinical mastitis that were not detected by conventional bacteriology were found in samples from animals with mastitis. On milk samples with low somatic cell counts (SCC), bacteria were not detected using PCR in 74 % of cases, while those with high SCC, PCR does not detect bacteria in 12 % of cases. Bacteria detected in tank milk were identified in individual samples taken on the same day, except in one case. Quantitative interpretation is more difficult. PCR tests facilitate the establishment of herd profiles for mammary pathogens. Practical aspects are discussed in the article.

Key words

Rt-PCR, bovine mastitis, mammary pathogens, tank milk, bacteriology, Staphylococcus sp
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être identifié.
Vous avez un compte ?


Mot de passe oublié ?
Vous n'avez pas de compte ?

Se créer un compte
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...