Le point Vétérinaire Canin n° 332 du 01/01/2013

CARDIOLOGIE FÉLINE

Cas clinique

François Serres*, Laurent Van Vlieberghe**


*Oncovet
Avenue Paul-Langevin 59650 Villeneuve-d’Ascq
**Clinique vétérinaire
18, rue Albert-Vanderhagen 59320 Haubourdin

Lors de thromboembolie chez le chat, le thrombus est généralement localisé à la bifurcation aortique, mais des sites moins fréquents sont possibles.

Une chatte européenne femelle stérilisée âgée de 4 ans est présentée à la suite de l’apparition brutale d’une boiterie du membre antérieur droit associé à une polypnée.

DIAGNOSTIC

L’animal est suivi depuis plusieurs mois pour une cardiomyopathie hypertrophique décompensée, avec une dilatation atriale gauche et plusieurs épisodes d’œdème pulmonaire et d’épanchement pleural. Il reçoit un trai-tement associant des inhibiteurs de l’enzyme de conversion de l’angiotensine, un diurétique et de l’aspirine.

L’examen clinique montre un animal en relativement bon état général, normotherme et légèrement algique. La boiterie de l’antérieur droit est associée à un déficit neurologique du membre (absence de proprioception consciente) et à une froideur de l’extrémité du membre (photo 1). Une polypnée majeure est associée.

L’examen clinique étant très en faveur d’une thromboembolie de l’artère brachiale droite, une recherche du pouls artériel sur le rameau digité de l’artère radiale est réalisée. Aucun pouls n’est identifié par la méthode Doppler.

L’examen échocardiographique met en évidence un ventricule gauche de taille et de morphologie très modifiées, avec une hypertrophie systolique et diastolique marquée. L’atrium gauche est très nettement dilaté, sans aucun flux détecté au sein de l’auricule gauche par examen Doppler pulsé (photo 2). Un traitement est immédiatement instauré, associant un antalgique (morphine à la dose de 0,2 mg/kg toutes les 6 heures, par voie sous-cutanée), un anticoagulant (héparine sodique, 250 UI/kg toutes les 6 heures, par voie sous-cutanée) et une prise en charge de la congestion associée. Du torasémide est choisi, à la dose de 0,2 mg/kg toutes les 12 heures, par voie sous-cutanée.

Une nette amélioration clinique est observée après 48 heures de traitement. Une parésie demeure, mais la polypnée a rapidement disparu. L’animal est rendu à ses propriétaires après 72 heures de traitement.

DISCUSSION

Environ 10 à 15 % des cas de thromboembolie aortique féline présentent une forme localisée sur un des membres antérieurs. L’antérieur droit est, classiquement, plus souvent atteint. L’artère brachiale droite représente la première bifurcation pour un thrombus de petite taille quittant le cœur gauche et empruntant le tronc brachio-céphalique (situé avant l’artère sous-claviaire gauche). Il semble que cette localisation ne présente pas une valeur pronostique (à la différence d’une hypothermie ou d’une insuffisance congestive concomitante qui péjorent le pronostic à court et long terme) [1].

La survenue d’un accident thromboembolique reste un événement imprévisible. Seules la présence de volute préthrombotique et l’identification d’une stase sanguine au sein de l’auricule gauche peuvent permettre d’anticiper la survenue de ce type d’accident. L’examen en mode Doppler du flux auriculaire gauche possède cependant une sensibilité et une spécificité relativement faibles (75 et 83 % respectivement pour un flux auriculaire inférieur à 0,20 m/s) [2].

Références

  • 1. Smith SA, Tobias H, Jacob KA, Fine DM, Grumbles PL. Arterial thromboembolism in cats: acute crisis in 127 cases (1992–2001) and long-term management with low-dose aspirin in 24 cases. J. Vet. Intern. Med. 2003;17:73-83.
  • 2. Schober KE, Maerz I. Assessment of left atrial appendage flow velocity and its relation to spontaneous echocardiographic contrast in 89 cats with myocardial disease. J. Vet. Intern. Med. 2006;20:120-130.

1. Présentation clinique : parésie du membre antérieur droit.

2. Examen Doppler mode TM, coupe transaortique obtenue par voie parasternale droite : nette dilatation atriale gauche.

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus

Boutique

Parce que l’échographie se démocratise et n’est plus réservée qu’au seul vétérinaire spécialiste, Hélène Kolb, Isabelle Testault, avec la collaboration de Delphine Rault et de Laure Gatel pour les chapitres ayant trait à l’appareil reproducteur, nous font partager dans cet ouvrage toute leur expertise en échographie abdominale du chien et du chat. L’aspect échographique normal et pathologique de chaque organe est décrit dans cet atlas de référence comprenant plus de 600 images.

En savoir plus sur cette nouveauté
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

En savoir plus


Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter

Découvrez en avant-première chaque mois le sommaire du Point Vétérinaire Expert Canin et Expert Rural.

Retrouvez-nous sur
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr
Télécharger l'application sous iPhone Télécharger l'application sous Android
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...