Le point Vétérinaire Canin n° 329 du 01/10/2012
 

UROLOGIE CANINE

Analyse d’article

Alexandre Caron

VRCC Ltd.
1 Bramston Way, Southfields
Laindon, SS15 6TP, Essex
United Kingdom

L’incompétence mécanique du sphincter urétral est la cause la plus fréquente d’incontinence urinaire chez la chienne (5,1 à 20 % des chiennes stérilisées) [1, 7]. Elle peut apparaître dès quelques semaines après la stérilisation (28 %) et la majorité des chiennes (75 %) développe une incontinence dans la première année après la stérilisation [7]. Le développement de l’incontinence à la suite d’une stérilisation est probablement d’origine multifactorielle (longueur urétrale, position vésicale, race, taille, obésité, etc.) [2, 4, 8]. Le diagnostic différentiel de l’incontinence urinaire canine inclut un uretère ectopique, des troubles de la vessie (spasme ou défaut de contraction) ou une origine neurogénique (nerfs hypogastrique [L1-L4], pelvien ou honteux [S1-S3]) [1].

DIAGNOSTIC

Le diagnostic est majoritairement clinique bien qu’une évaluation quantitative de l’incontinence nécessite la réalisation d’un bilan urodynamique [6, 7]. Il convient de documenter l’absence d’infection urinaire avant d’instaurer tout traitement pour l’incontinence.

TRAITEMENT MÉDICAL

Le traitement de l’incompétence mécanique du sphincter urétral (IMSU) est initialement médical et les agonistes a-adrénergiques sont les molécules de choix [3]. La phénylpropanolamine est le plus souvent utilisée et donne d’excellents résultats. L’incontinence est résolue dans 85 % des cas au maximum et sensiblement améliorée dans la grande majorité des cas [1].

TRAITEMENT CHIRURGICAL

Le traitement devient chirurgical pour les cas réfractaires ou ceux développant des effets secondaires au traitement médical. Plusieurs techniques chirurgicales ont été décrites avec des résultats variables.

La colposuspension consiste à replacer l’urètre et le vagin cranialement, dans la cavité abdominale plutôt que pelvienne, de manière à soumettre le sphincter aux mêmes pressions que la vessie [3]. L’ensemble vagin-urètre est maintenu en place au moyen de sutures placées entre le vagin et le tendon prépubien. Une restauration de la continence à long terme est rapportée dans 13 à 56 % des cas, mais une fois de plus la majorité des animaux voit leur degré de continence amélioré [1, 7]. Dans certains cas, la continence n’est pas conservée dans le temps selon une étude démontrant seulement 14 % de continence complète un an après la chirurgie alors que le taux était de 55 % 2 mois après l’intervention [7]. Une des explications de l’IMSU est le positionnement intrapelvien de l’urètre. Dans ce cas, lors d’augmentation de la pression abdominale (toux, contractions abdominales, etc.), la pression vésicale excède la pression urétrale, induisant une fuite urinaire. Cependant, au moins 24 % des cas d’IMSU ont un positionnement normal du col vésical, illustrant le caractère complexe de l’origine de l’incontinence [7].

Il est possible de réaliser une urétropexie au tendon prépubien. Cette technique donne des résultats fonctionnels sur l’incontinence sensiblement identiques à la colposuspension [3].

En médecine humaine, l’IMSU est souvent traitée chirurgicalement de manière mini-invasive. Trois techniques ont été décrites : tension-free vaginal tape (TVT), transobturator tape outside-in (TOT) et transobturator vaginal tape inside-out (TVT-O) [3, 4]. Elles consistent à placer un ruban dans la paroi vaginale, positionné ventralement de chaque côté de l’urètre afin de stabiliser l’urètre lors d’augmentation de pression intra-abdominale. Une adaptation de la TVT-O a été étudiée en médecine vétérinaire, d’abord sur des cadavres puis sur 7 chiennes atteintes d’IMSU [2, 4]. Cette technique est apparue possible avec peu de complications peropératoires. Cliniquement, 6 des 7 chiennes étaient toujours continentes 11,3 mois après l’intervention avec un seul cas nécessitant le recours au traitement médical [2]. Aucune complication postopératoire n’est apparue, hormis trois cas d’infection urinaire.

L’injection de collagène ou d’une autre matrice extracellulaire dans la sous-muqueuse urétrale est un moyen de plus en plus employé dans le traitement de l’IMSU. Les résultats à court terme semblent satisfaisants avec 68 % des animaux recouvrant une continence parfaite, et une amélioration significative dans la majorité des autres cas [1]. Les effets bénéfiques seraient cependant transitoires. Une étude récente a étudié un produit de remplacement pour le collagène d’origine bovine (hydrogel à base de polyéthylène glycol) [9]. Les auteurs ont constaté un relief plus ferme et plus proéminent, créé dans la paroi urétrale. De plus, d’un point de vue histologique, ce produit induit une réaction granulomateuse plutôt que lymphoplasmocytaire, laissant supposer une plus faible dégradation dans le temps [9]. Ainsi, l’effet clinique bénéfique pourrait persister plus longtemps qu’avec le collagène. Des études cliniques à long terme sont cependant nécessaires.

La technique décrite dans l’article résumé semble obtenir des résultats satisfaisants bien qu’inférieurs aux autres techniques [5]. Il convient de noter le faible nombre de cas, ainsi que la durée de suivi à moyen terme uniquement.

Le taux de complications postopératoires apparaît très élevé avec cette dernière technique, mais les auteurs ont fait le choix d’inclure tout événement postopératoire dans les complications, ce qui n’est pas toujours le cas. De plus, elles étaient toutes mineures.

Conclusion

Le traitement de l’IMSU est principalement médical, mais de nombreuses techniques chirurgicales ont été développées pour les cas réfractaires. Elles reposent sur le renforcement du sphincter urétral et/ou le repositionnement de l’urètre en position abdominale. Les techniques mini-invasives sont probablement l’avenir du traitement chirurgical de l’IMSU.

Références

  • 1. Acierno MJ, Labato MA. Canine Incontinence. Compend. Continu. Educ Vet. 2006 ; 28(8): 591-600.
  • 2. Claeys S, de Leval J, Hamaide A. Transobturator vaginal tape inside out for treatment of urethral sphincter mechanism incompetence : preliminary results in 7 female dogs. Vet. Surg. 2010 ; 39(8): 969-979.
  • 3. Claeys S, Noel S, Hamaide A. Acquired urinary incontinence in the bitch : update and perspectives from human medicine. Part 3 : The urethral component and surgical treatment. Vet. J. 2010 ; 186(1): 25-31.
  • 4. Claeys S, Ruel H, de Leval J et coll. Transobturator vaginal tape inside out for treatment of urethral sphincter mechanism incompetence in female dogs : cadaveric study and preliminary study in continent female dogs. Vet. Surg. 2010 ; 39(8): 957-968.
  • 5. Delisser PJ, Friend EJ, Chanoit GP, Parsons KJ. Static hydraulic urethral sphincter for treatment of urethral sphincter mechanism incompetence in 11 dogs. J. Small Anim. Pract. 2012 ; 53(6): 338-343.
  • 6. Gookin JL, Stone EA, Sharp NJ. Urinary incontinence in dogs and cats – Part I – Urethral pressure profilometry. Compend. Contin. Educ. Vet. 1996 ; 18(4): 407-418.
  • 7. Hoelzer MG, Lidbetter DA. Surgical management of urinary incontinence. Vet. Clin. North Am. Small Anim. 2004 ; 34 : 1057-1073.
  • 8. Noel S, Claeys S, Hamaide A. Acquired urinary incontinence in the bitch : update and perspectives from human medicine. Part 1 : The bladder component, pathophysiology and medical treatment. Vet. J. 2010 ; 186(1): 10-17.
  • 9. Sumner JP, Hardie RJ, Henningson JN et coll. Evaluation of submucosally injected polyethylene glycol-based hydrogel and bovine cross-linked collagen in the canine urethra using cystoscopy, magnetic resonance imaging and histopathology. Vet. Surg. 2012 jul 20.

RÉSUMÉ

OBJECTIF

Déterminer et décrire les résultats à court et à moyen termes ainsi que les complications associées à l’emploi d’un sphincter urétral hydraulique chez 11 chiennes atteintes d’incompétence mécanique du sphincter urétral (IMSU).

MÉTHODE

Étude rétrospective sur 11 cas opérés entre 2009 et 2011 à l’université de Bristol. Le sphincter hydraulique est placé chirurgicalement autour de l’urètre et connecté à un port d’injection situé en région sous-cutanée. Initialement dégonflé, le sphincter artificiel est dilaté de 20 à 25 % 6 semaines plus tard si la chienne démontre toujours des signes d’incontinence. Un questionnaire contenant un score d’incontinence (0-10/10) est rempli par les propriétaires.

RÉSULTATS

Les 11 chiennes ont une histoire d’incontinence débutant après la stérilisation et ne répondant pas de manière satisfaisante à un traitement médical. Aucune complication intra-opératoire n’est rapportée. Après une médiane de 2 jours d’hospitalisation, 8 des 11 chiennes étaient toujours incontinentes. Une ou plusieurs complications postopératoires mineures (hématurie, infection urinaire, strangurie, miction prolongée) ont été détectées dans 81,8 % des cas (8/11). Trois des 5 chiennes qui ont fait l’objet du gonflement du sphincter externe ont présenté des signes de rétention urinaire ou d’obstruction urétrale nécessitant son dégonflement complet (deux tiers) ou partiel (un tiers). À la fin de l’étude (durée médiane de suivi de 412 jours), 36,4 % des chiennes étaient parfaitement continentes. Aucune chienne n’était sous traitement médical. L’évaluation par les propriétaires démontre une évolution significative du score d’incontinence (3 sur 10 à 9 sur 10).

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus

L'infographie du mois

Boutique

Parce que l’échographie se démocratise et n’est plus réservée qu’au seul vétérinaire spécialiste, Hélène Kolb, Isabelle Testault, avec la collaboration de Delphine Rault et de Laure Gatel pour les chapitres ayant trait à l’appareil reproducteur, nous font partager dans cet ouvrage toute leur expertise en échographie abdominale du chien et du chat. L’aspect échographique normal et pathologique de chaque organe est décrit dans cet atlas de référence comprenant plus de 600 images.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV



En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...