Le point Vétérinaire n° 329 du 01/10/2012
 

Dossier

Aliments humides et hygiène urinaire : retour sur une évidence

Bernard-Marie Paragon

L’eau est le premier des besoins nutritionnels

Entre 30 et 60 ml d’eau sont excrétés par jour et par kg de poids corporel.

A contrariodu chien, le chat ne peut ajuster son abreuvement

en fonction de la teneur en eau de son alimentation.

Une augmentation des pertes fécales en eau réduit au prorata le flux urinaire

et peut augmenter dangereusement la densité des urines.

Un apport d’1 ml d’eau par kcal d’énergie métabolisable consommée ou de 3 ml par gramme de matière sèche ingérée

peut être considéré comme un objectif optimal (parfois difficile à atteindre chez le chat recevant une alimentation sèche).

En optant pour une alimentation humide ou pour le moins pour une alimentation mixte,

un ratio eau (ml) sur matière sèche (g) consommée est obtenu et est beaucoup plus protecteur vis-à-vis des affections du bas appareil urinaire.

Intérêt des aliments humides dans le traitement des lymphangiectasies intestinales

Laurent Guilbaud

Les lymphangiectasies et, plus globalement, les entéropathies associées à une perte de protéines

sont depuis des années considérées comme des maladies inflammatoires.

Une approche plus fonctionnelle de cette affection,

centrée sur le fonctionnement entérocytaire, doit être envisagée.

Les conséquences des modifications de la flore intestinale liées à la maldigestion

protéique et amylacée doivent être prises en compte.

Une alternative thérapeutique complémentaire fondée sur une alimentation

humide, hyperprotéinée supplémentée en saccharose est testée chez 17 chiens.

Le traitement est complété par une antibiothérapie

et de faibles doses de prednisolone.

La correction des signes cliniques et biologiques est rapide

dans la grande majorité des cas.

Du chat ancestral au chat domestique : les aliments industriels sont-ils des proies ?

Emmanuelle Titeux

Le chat domestique actuel est toujours un carnivore strict

comme son ancêtre, il a conservé son instinct de chasseur/prédateur.

Le profil nutritionnel des chats retournés à l’état sauvage est, rapporté à la matière sèche

(taux d’humidité moyen : 69,5 %), de 62,7 % de protéines, 22,8 % de lipides, 2,8 % de glucides et 11,8 % de cendres.

Le profil nutritionnel des chats retournés à l’état sauvage est, rapporté à l’énergie fournie

(valeur moyenne de 423 kcal), de 54 % par les protéines, 44 % par les lipides, 2 % par les glucides.

Parmi les aliments industriels, ce sont les gammes “humides” qui se rapprochent le plus du profil nutritionnel rapporté à l’énergie :

ce sont les nouvelles proies des chats domestiques.

Synthèse de l'étude de Hewson-Hugues sur les choix alimentaires des chats

Caroline Daumas

Le chat préfère les régimes riches en protéines

et pauvres en glucides.

Lorsqu’il a eu le choix entre trois aliments humides à forte teneur chacun en protéines, en lipides ou en glucides, il a eu tendance à réaliser un mélange des trois

correspondant à une répartition énergétique de 52 % de la part des protéines, 36 % de la part des lipides et 12 % de celle des glucides.

Lorsque le chat a consommé des régimes secs

(croquettes), le niveau quotidien d’ingestion de glucides a semblé plafonner à l’équivalent de 70 kcal.

Lorsque les chats ont eu le choix entre des croquettes riches en protéines et des croquettes riches en glucides,

ils ont choisi presque exclusivement celles riches en protéines et, ce, même lorsque la quantité présentée était faible.

Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité