Le point Vétérinaire Canin n° 320 du 01/11/2011
 

CARDIOLOGIE

Cas clinique cardiologie

François Serres

Oncovet
Avenue Paul-Langevin
59650 Villeneuve-d’Ascq

Les blocs atrio-ventriculaires du troisième degré sont souvent associés à une symptomatologie marquée.

Une chienne croisée, femelle non stérilisée, de 13 ans, est présentée pour une grande faiblesse observée depuis 72 heures. Des tumeurs mammaires sont présentes depuis plusieurs mois, avec une nette augmentation de leur taille observée récemment. Aucun antécédent d’affection cardiovasculaire n’est rapporté.

DIAGNOSTIC

L’examen clinique montre un animal amaigri, abattu et anorexique depuis 48 heures. L’auscultation met en évidence une fréquence cardiaque extrêmement basse (40 battements par minutes ou bpm), sans souffle associé. Les lésions mammaires sont accompagnées d’une adénomégalie axillaire majeure.

Un examen électrocardiographique est décidé afin d’explorer la bradycardie. Il permet d’identifier une bradycardie régulière (40 ventriculogrammes par minute), d’aspect non sinusal, avec des complexes de morphologie supraventriculaire. Des dépolarisations atriales, beaucoup plus nombreuses (180 dépolarisations par minute) et non conduites y sont associées.

L’examen échocardiographique ne montre pas de dilatation cavitaire secondaire à la bradycardie (photo 1). En revanche, il identifie une lésion à la base du septum interatrial (photo 2). Celle-ci associe un épaississement inhabituel à un aspect hétérogène du myocarde. Cet examen est évocateur d’une lésion tumorale potentiellement responsable de l’arythmie présentée.

Un bilan d’extension thoracique (par examens radiographique et échocardiographique) révèle de nombreuses lésions pulmonaires tissulaires de petite taille (5 à 15 mm de diamètre), en faveur d’une évolution métastatique de la lésion mammaire.

Un traitement par inhibiteur de la phosphodiestérase 3 à forte dose (pimobendane 0,3 mg toutes les 12 heures) est administré afin d’améliorer la fonction myocardique (par un effet inotrope et chronotrope positif). Malgré une légère augmentation de la fréquence cardiaque, l’animal reste léthargique. Devant la dégradation de son état général et le pronostic défavorable, il est euthanasié. L’autopsie est refusée par les propriétaires.

DISCUSSION

Ce cas illustre une complication inédite d’une tumeur cardiaque métastatique. Ces lésions, rarement décrites, sont souvent asymptomatiques, ou associées à des signes d’insuffisance cardiaque droite par tamponnade ou à des fibrillations atriales [1]. Les blocs atrio-ventriculaires du troisième degré (BAV3) sont en général idiopathiques et probablement dues à des lésions de fibrose ou de dégénérescence du tissu de conduction [2]. La lésion identifiée se trouvant sur le trajet du faisceau de conduction atrio-ventriculaire, une lésion tumorale pourrait détruire ce tissu et conduire à une dissociation complète de l’activité électrique du ventricule. Un effondrement du débit cardiaque résulte de cette anomalie, et les BAV3 sont le plus souvent associés à une symptomatologie marquée, avec présence d’une fatigabilité importante et de syncope. Seuls deux cas de BAV3 associés à une lésion tumorale cardiaque ont été décrits à ce jour (il s’agissait de chémodectomes, tumeurs cardiaques primitives) [3].

1. Mode temps-mouvement, coupe petit axe transventriculaire modifiée obtenue par voie para-sternale droite : nette bradycardie avec présence d’une dissociation atrio-ventriculaire (nombreuses ondes P non liées aux ventriculogrammes de morphologie supraventriculaire). Aucune dilatation ventriculaire n’est observée.

2. Mode bidimensionnel, coupe grand axe quatre cavités obtenue par voie parasternale droite, présence d’une masse située sur le septum interatriale (flèches). VG : ventricule gauche. VD : ventricule droit. AD : atrium droit. AG : atrium gauche.

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus

L'infographie du mois

Boutique

Parce que l’échographie se démocratise et n’est plus réservée qu’au seul vétérinaire spécialiste, Hélène Kolb, Isabelle Testault, avec la collaboration de Delphine Rault et de Laure Gatel pour les chapitres ayant trait à l’appareil reproducteur, nous font partager dans cet ouvrage toute leur expertise en échographie abdominale du chien et du chat. L’aspect échographique normal et pathologique de chaque organe est décrit dans cet atlas de référence comprenant plus de 600 images.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV



En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...