Le point Vétérinaire n° 319 du 01/10/2011
 

ANTIBIOTHÉRAPIE CHEZ LE CHAT

Thérapeutique

Aude Ferran*, Hervé Pouliquen**


*École nationale vétérinaire de Toulouse
Unité de physiologie et thérapeutique
UMR 1331 INRA/INP
BP 87614, 31076 Toulouse Cedex 3
**Auteur-coordinateur

La praticité d’utilisation d’un antibiotique ne doit jamais faire oublier les bonnes pratiques d’antibiothérapie.

La céfovécine (Convenia®) est une céphalosporine de troisième génération (C3G). Sa longue demi-vie chez le chat et le chien permet de garantir une efficacité bactéricide pendant plus de 14 jours après une administration unique. Associée à son large spectre d’action, cette molécule est très appréciée en antibiothérapie vétérinaire, notamment pour le traitement d’infections chez les chats, souvent récalcitrants à des administrations répétées de comprimés.

Spectre d’activité de la céfovécine

La céfovécine, comme les autres C3G, est une molécule à large spectre efficace sur les bactéries Gram positif, Gram négatif et sur les bactéries anaérobies. L’activité bactéricide est améliorée sur lesEnterobacteriaceæ (E. coli, Pasteurellaceae, etc.) par rapport aux céphalosporines de première et deuxième générations. Ce gain d’activité sur les Enterobacteriaceæ est au détriment de l’activité sur Staphylococcus.

Traitement des surinfections

En raison de son large spectre, la céfovécine est souvent utilisée “à l’aveugle” pour le traitement d’infections bactériennes sans connaissance a priori de l’agent responsable.

Le coryza du chat est généralement dû à l’herpèsvirus 1 ou au calicivirus 1. Cependant, le chat peut être affecté de manière concomitante par d’autres virus ou les bactéries Chlamydophila felis, Bordetella bronchiseptica et Mycoplasma felis. D’autres bactéries telles que Pasteurella multocida, Staphylococcus sp. ou Streptococcus sp. peuvent aussi être une cause de surinfection de l’infection initialement virale (encadré complémentaire sur www-WK-Vet.fr).

Il convient d’avoir une première idée de la bactérie qui doit être ciblée car les bactéries potentiellement pathogènes sont très différentes et ne sont pas toutes sensibles aux mêmes antibiotiques (tableau). Quelle que soit la cause de l’infection de l’appareil respiratoire haut, la céfovécine n’est jamais recommandée en première intention.

Indications et AMM

La céfovécine a une autorisation de mise sur le marché (AMM) chez le chat en France pour le traitement des infections cutanées et urinaires. Toute utilisation pour une autre indication est par conséquent une administration hors AMM, qui doit être réalisée en respectant la “cascade de prescription”.

Résistances

Bien que beaucoup plus stable face aux β-lactamases que les générations précédentes, il existe des résistances aux C3G, chez E. coli entre autres. Dans les cas où la bactérie pathogène est également résistante aux fluoroquinolones, il existe un risque de se retrouver dans une impasse thérapeutique.

En raison de la longue demi-vie de la céfovécine chez l’animal, toutes les bactéries des flores cutanées ou digestives sont elles aussi exposées à l’antibiotique pendant 14 jours, ce qui peut conduire à une sélection des bactéries résistantes potentiellement dangereuses pour les personnes en contact avec l’animal.

Conclusion

La céfovécine est un antibiotique efficace sur de nombreuses bactéries pathogènes chez le chat. Cependant, certaines bactéries sont toujours, par leur structure, résistantes à cet antibiotique. Par ailleurs, sa longue demi-vie qui confère un intérêt pratique peut potentiellement favoriser la sélection de résistances parmi les bactéries commensales. L’usage de C3G ne doit s’effectuer qu’en seconde intention puisqu’une sélection de résistances à ces antibiotiques peut anéantir toute autre stratégie de traitement.

TABLEAU
Antibiotiques utilisables en première intention lors de surinfections bactériennes du coryza

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité