Le point Vétérinaire n° 315 du 01/05/2011
 

VIROLOGIE DES RUMINANTS

Technique

Damien Vitour

UMR 1161 Virologie
Anses-Inra-ENVA
Laboratoire de santé
animale, 23, avenue
du Général-de-Gaulle
94703 Maisons-Alfort

La technique de génétique inverse permet de préciser la contribution de gènes viraux dans la pathogenèse et d’étudier l’effet des réassortiments sur la virulence. Elle autorise à anticiper l’apparition d’un virus hautement pathogène.

L’agent étiologique de la fièvre catarrhale ovine (FCO) est le virus de la langue bleue ou blue tongue virus (BTV), un virus à acide ribonucléique (ARN) double brin (encadré). Comme le virus grippal, le génome du BTV est segmenté (10 segments), ce qui autorise des échanges de gènes (réassortiments) entre isolats distincts lors de co-infections, pouvant générer dès lors des virus réassortants.

Système de génétique inverse

L’étude de la biologie de nombreux virus repose sur l’utilisation et la maîtrise d’un système de génétique inverse. Le principe de cette approche consiste à produire par génie génétique un virus infectieux à partir de ses gènes préalablement clonés sous forme d’ADN complémentaire (ADNc). Chaque gène ainsi cloné peut être modifié à souhait par les outils usuels de la biologie moléculaire pour générer des mutants viraux dont les propriétés phénotypiques sont étudiées. Les recherches portant sur le BTV ont en partie été limitées par l’absence jusqu’à récemment d’un tel système. Une équipe anglaise a toutefois réussi à mettre au point une méthode pour parvenir à cet objectif.

Description de la technique

À partir d’une culture de cellules infectées, les ARN viraux sont tout d’abord rétrotranscrits en ADNc par l’action d’une transcriptase inverse (figure). Ces ADNc sont ensuite amplifiés par polymerase chain reaction (PCR) à l’aide d’amorces nucléotidiques spécifiques de chaque gène viral. La présence de séquences particulières à l’extrémité de ces amorces va permettre, dans un premier temps, d’insérer ces produits d’amplification dans des vecteurs plasmidiques, puis dans un second temps, de réaliser la synthèse in vitro des 10 ARN messagers (transcrits) viraux grâce à une ARN polymérase. Après réintroduction dans des cellules, ces 10 transcrits viraux vont être pris en charge par la machinerie cellulaire pour produire les protéines nécessaires à la réplication du génome viral et à l’assemblage de nouveaux virions.

Applications

En permettant d’introduire des mutations ciblées dans la séquence génomique, cette approche se révèle particulièrement puissante pour étudier la fonction des gènes viraux et préciser notamment leur contribution respective dans la pathogenèse. De plus, comme évoqué plus haut, la nature segmentée du génome du BTV favorise les échanges de gènes entre deux virus au cours d’une co-infection. Grâce à la génétique inverse, reproduire in vitro ces phénomènes de réassortiment est possible pour étudier leurs effets sur la virulence et anticiper ainsi les conséquences de l’émergence d’un éventuel virus hautement pathogène. Cette méthodologie pourrait avoir toute sa place dans une démarche prophylactique en proposant des vaccins défectifs qui présenteraient le double avantage d’offrir une bonne innocuité et de pouvoir discriminer les animaux vaccinés des animaux infectés (vaccins DIVA).

ENCADRÉ
Rappels

La fièvre catarrhale ovine (FCO) est une maladie sévère chez les ruminants, en particulier chez les ovins, qui constituent l’espèce cible la plus touchée. En 2006, l’émergence d’une épizootie majeure de FCO dans le nord de l’Europe a conféré un nouvel éclairage sur cette affection longtemps considérée comme exotique.

FIGURE
Méthode de génétique inverse pour le virus de la blue tongue

RT-PCR : reverse transcription-polymerase chain reaction ; BTV : blue tongue virus, virus de la fièvre catarrhale ovine ; ARN : virus à acide ribonucléique.

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité