Le point Vétérinaire n° 313 du 01/03/2011
 

IMAGERIE MÉDICALE

Quel est votre diagnostic ?

Fouzia Stambouli-Bourdeau

Pôle imagerie médicale, ENV d’Alfort
7, avenue du Général-de-Gaulle
94704 Maisons-Alfort
fstambouli@vet-alfort.fr

Qualité de l’image

→ La qualité photographique du cliché (densité, contraste et netteté) est satisfaisante.

→ Le positionnement sur les deux incidences est acceptable pour l’interprétation de ces clichés mais non parfait. Les ailes ont été suffisamment dégagées de la cage thoracique, mais les membres pelviens se superposent en partie à la cavité cœlomique. La colonne vertébrale et le sternum ne sont pas superposés sur l’incidence ventro-dorsale.

Description de l’image radiographique

→ Le volume et l’opacité de la cavité cœlomique sont augmentés. La paroi abdominale est déformée en partie caudale. Les contours de la silhouette cardiaque, des reins ou du tube digestif ne sont pas distingués, ce qui indique une perte de contraste(1).

→ Les sacs aériens thoraciques et abdominaux sont de volume réduit de façon symétrique. Les poumons sont homogènes mais plus opaques.

→ L’incidence de face (ventro-dorsale) montre un effacement de l’angle cardio-hépatique et un élargissement apparent de la silhouette cardiaque.

→ L’examen des structures périphériques permet de noter une opacification en tâche intramédullaire et symétrique des os longs (humérus, fémurs et tibiotarses), ainsi qu’une distension aérique du jabot (photo 6 complémentaire sur www.WK-Vet.fr).

Interprétation

→ Le manque de contraste généralisé, l’augmentation de volume et de l’opacité intracœlomique indiquent la présence d’un épanchement liquidien(2). La déformation majeure de la paroi abdominale est en faveur d’une masse (ou organomégalie) ou d’une hernie.

→ L’opacité intramédullaire polyostotique appelée ostéosclérose ou hyperostose traduit un état d’hyperœstrogénisme, physiologique (période de reproduction) ou pathologique.

→ L’observation concomitante de ces deux derniers signes oriente vers une origine gonadique tumorale ou kystique de l’ovaire ou oviducte et une rétention d’œufs (non calcifiés).

→ Dans le cas présent, la distension aérique du jabot peut s’expliquer par la dyspnée de l’animal.

→ Enfin, l’opacification homogène et symétrique des poumons, la réduction de volume des sacs aériens sont liées à l’hypoventilation (compression)(2).

Conclusion

→ L’hypothèse à considérer est celle d’une masse probablement d’origine gonadique, associée à un épanchement et à une éventuelle hernie abdominale.

→ Une échographie complémentaire a révélé une volumineuse masse hypoéchogène homogène baignant dans un liquide échogène particulaire (photo 7 complémentaire sur www.WK-Vet.fr).

→ L’autopsie réalisée a permis de conclure à un adénocarcinome de l’oviducte avec un épanchement hémorragique et une perte d’intégrité de la paroi (hernie).

DISCUSSION

Les tumeurs gonadiques (ovaires et oviducte, testicules) sont fréquemment observées chez les psittacidés particulièrement chez la perruche ondulée (Melopsittacus undulatus) et la perruche calopsittes (Nymphicus hollandicus) (encadré complémentaire sur www.WK-Vet.fr). Il s’agit le plus souvent d’adénocarcinome, de léiomyome, ou leiomyosarcome et de tumeur de la granulosa. Ascite, hernie abdominale et rétention d’œufs accompagnent fréquemment les tumeurs gonadiques.

Les signes cliniques incluent généralement une altération de l’état général, une distension abdominale et une dyspnée. Une boiterie du membre gauche liée à une compression du nerf sciatique est aussi décrite.

En l’absence d’échographie, le marquage du tube digestif par du produit de contraste apparaît ici très intéressant. Il permet de révéler le déplacement du tube digestif et de déterminer ainsi l’origine de la masse [1, 2].

(1) Radiographies normales d’une perruche saine (voir photos complémentaires 4a, 4b, 5a, 5b sur www.WK-Vet.fr)

(2) L’image produite par un épanchement est similaire sur l’incidence de face à une hépatomégalie et il convient dans ce cas de rechercher d’autres signes comme le déplacement du tube digestif dorsalement et caudalement. L’absence de visualisation du tube digestif sur ces clichés (masqué par le liquide) ne permet pas d’exclure l’hypothèse d’une hépatomégalie.

Références

  • 1. Bowles HL. Reproductive diseases of pet bird species. Vet. Clin. Exot. Anim. 2002; 2: 489-506.
  • 2. Drury R. Tumors of pet bird. Vet. Clin. Exot. Anim. 2004; 7: 537-560.

Difficultés respiratoires chez une perruche

Présentation clinique Une perruche ondulée (Melopsittacus undulatus) femelle de 7 ans est présentée en consultation pour des difficultés respiratoires. L’examen clinique révèle une dyspnée intense avec tachypnée et une respiration bec ouvert. Une masse caudale déformant la paroi abdominale est palpée. Des clichés radiographiques sont effectués.

Présentation clinique Une perruche ondulée (Melopsittacus undulatus) femelle de 7 ans est présentée en consultation pour des difficultés respiratoires. L’examen clinique révèle une dyspnée intense avec tachypnée et une respiration bec ouvert. Une masse caudale déformant la paroi abdominale est palpée. Des clichés radiographiques sont effectués.

Présentation clinique Une perruche ondulée (Melopsittacus undulatus) femelle de 7 ans est présentée en consultation pour des difficultés respiratoires. L’examen clinique révèle une dyspnée intense avec tachypnée et une respiration bec ouvert. Une masse caudale déformant la paroi abdominale est palpée. Des clichés radiographiques sont effectués. Gros plan de l’aile droite montrant l’opacification en tache intra-médullaire.

Difficultés respiratoires chez une perruche Radiographie (corps entier) incidence latérale droite. Noter la perte de contraste généralisée et la compression des sacs aériens.

Difficultés respiratoires chez une perruche Radiographie de face du thorax et de l’abdomen. Noter l’effacement de l’angle cardio-hépatique, la distension abdominale et la perte de contraste.

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité