Le point Vétérinaire Canin n° 312 du 01/01/2011
 

CARDIOLOGIE FÉLINE

Cas clinique

François Serres*, Laurent Van Vlieberghe**


*Oncovet
Avenue Paul-Langevin
59650 Villeneuve-d’Ascq
**Clinique vétérinaire
18, rue Albert-Vanderhagen
59320 Haubourdin

Une chatte siamoise stérilisée âgée de 12 ans est présentée pour un avis sur une perte brutale de vision.

L’animal est suivi depuis plusieurs années pour une insuffisance rénale chronique, avec des valeurs de créatininémie stables (autour de 30 mg/l). Des mises sous perfusion ponctuelles sont réalisées. À l’occasion d’une mise sous perfusion une semaine plus tôt, une perte de vision brutale avec mydriase aréflective a été constatée, associée à une tendance à la polypnée.

DIAGNOSTIC

L’examen clinique montre un animal en relativement bon état général. L’amaurose est associée à la présence d’un décollement de rétine bilatéral et d’un hyphéma (photo 1).

L’auscultation met en évidence une légère tendance à la tachycardie (140 à 170 bpm), avec un rythme irrégulier et un léger souffle systolique apexien gauche 1 à 2/6. L’examen clinique étant très en faveur d’une hypertension systémique, une mesure est réalisée après acclimatation de l’animal. Elle confirme une nette hypertension systolique (mesure à l’aide de la méthode Doppler effectuée sur la queue à plus de 280 mmHg). Un examen échocardiographique est préconisé afin d’évaluer les conséquences cardiaques de l’affection.

L’examen échocardiographique met en évidence un ventricule gauche de taille et de morphologie très modifiées, avec une hypertrophie systolique et diastolique marquée (photo 2). L’atrium gauche est légèrement dilaté. L’arythmie observée correspond à la présence d’extrasystoles supraventriculaires. Un traitement anti-hypertenseur est instauré (amlodipine à la dose de 0,6 mg/j).

Un contrôle est réalisé après une semaine de traitement. L’amaurose reste présente, mais la polypnée a rapidement disparu. La pression artérielle est contrôlée à 170 mmHg. Une nette diminution de la taille de l’oreillette gauche est observée, sans modification associée des dimensions ventriculaires.

DISCUSSION

L’hypertension artérielle (HTA) systémique se définit par l’élévation persistante de la pression artérielle systémique systolique et/ou diastolique (PAS et/ou PAD) au-delà des valeurs usuelles. Elle peut entraîner (entre autres) des lésions oculaires et cardiaques. Des lésions oculaires sont retrouvées dans près de 1 cas sur 2 d’HTA et sont plus fréquentes lors d’HTA marquée [2]. Après contrôle de la pression artérielle, une régression des lésions oculaires est observée dans plus de deux tiers des cas [2]. Cependant, lors de cécité comme dans ce cas, la récupération visuelle n’est constatée que dans moins de 1 cas sur 10.

L’hypertrophie myocardique concentrique secondaire est la modification cardiaque la plus fréquente. Elle touche de 48 à 74 % des chats hypertendus [3]. Ces modifications s’accompagnent rarement d’une dilatation de l’atrium gauche (moins de 20 % des animaux) et encore moins souvent d’une insuffisance cardiaque congestive.Ces anomalies peuvent cependant apparaître lors de la mise en place d’une fluidothérapie et sont, dans ce cas, le plus souvent réversibles.

La molécule de choix lors d’HTA chez le chat reste le -bésylate d’amlodipine (Amlor(r)), qui permet le plus souvent d’obtenir un contrôle rapide de la pression (en moins de 3 semaines le plus souvent). Le retour à une PAS “normale” est toujours recherché, mais un contrôle “non optimal” de l’HTA (PAS maintenue entre 165 et 175 mmHg sous traitement) n’influence pas péjorativement la survie [1].

Références

  • 1. Jepson RE, Elliott J, Brodbelt D, Syme HM. Effect of control of systolic blood pressure on survival in cats with systemic hypertension. J. Vet. Intern. Med. 2007;21:402-409.
  • 2. Maggio F, DeFrancesco TC, Atkins CE et coll. Ocular lesions associated with systemic hypertension in cats: 69 cases (1985-1998). J. Am. Vet. Med. Assoc. 2000;217:695-702.
  • 3. Snyder PS, Sadek D, Jones GL. Effect of amlodipine on echocardiographic variables in cats with systemic hypertension. J. Vet. Intern. Med. 2001;15:52-56.

1. Lésion oculaire. Une mydriase aréflective et un hyphéma sont retrouvés à l’examen clinique.

2. Mode 2D, coupe trans-ventriculaire obtenue par voie para-sternale droite. Une nette hypertrophie ventriculaire gauche (VG) est notée.

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité