Le point Vétérinaire n° 312 du 01/01/2011
 

IMAGERIE MÉDICALE

Quel est votre diagnostic ?

Caroline Fina*, Fouzia Stambouli**


*CHUVA, Pôle d’imagerie médicale
ENV d’Alfort
7, avenue du Général-de-Gaulle
94700 Maisons-Alfort

Qualité de l’image

→ La densité (degré de noircissement) est satisfaisante, permettant d’apprécier à la fois les os et les tissus mous. Les images sont bien contrastées. La netteté et la finesse des détails des images sont correctes.

→ Le positionnement : cadrage (tiers distal du tibia-diaphyse des métatarses) et le centrage sont respectés. Les clichés ne sont pas en rotation : sur l’incidence médio-latérale (profil), les condyles fémoraux ainsi que les métatarses sont bien superposés et sur l’incidence dorso-plantaire (face), les malléoles sont symétriques et la partie proximale des métatarses n’est pas superposée.

Description de l’image

La majorité des lésions est visible sur la vue dorso-plantaire.

→ Une tuméfaction tissulaire modérée est notée en regard de l’espace articulaire tibio-talien.

→ La lèvre médiale de la trochlée du talus est irrégulière. Un défaut osseux sous l’aspect d’une encoche radiotransparente à contour net est visible. L’espace articulaire est élargi. Une fine structure radio-opaque linéaire intra-articulaire (souris) est observée en regard de la lésion sous-chondrale.

→ La densité de l’os sous-chondral autour de la lésion est discrètement augmentée (sclérose).

→ La fibula, les os du tarse et les métatarsiens sont normaux.

L’incidence médio-latérale permet de remarquer l’absence de lésions dégénératives secondaires.

Interprétation

La localisation et l’aspect de la lésion chez un animal jeune de race de grande taille sont caractéristiques d’une ostéochondrite disséquante du tarse.

DISCUSSION

L’ostéochondrose du tarse est une cause de boiterie chronique du membre pelvien chez le jeune chien. Les races de grande taille sont prédisposées, en particulier les rottweilers et les retrievers. Le tarse est la troisième articulation la plus fréquemment atteinte. Les lésions sont souvent bilatérales, d’où l’intérêt de réaliser un bilan radiographique complet des deux jarrets. Dans 75 % des cas, les lésions concernent la lèvre médiale de la trochlée du talus, la lèvre latérale pouvant également être atteinte. Les modifications arthrosiques secondaires sont courantes et précoces [1]. En plus des incidences dorso-plantaire et médio-latérale communément effectuées, les vues obliques et dorso-plantaire en flexion sont utiles. Elles dégagent respectivement la lèvre médiale ou latérale et le bord dorsal trochléaire (sites lésionnels), la superposition du calcaneus pouvant masquer les lésions sur une vue de face “classique”. Ces incidences sont aussi plus sensibles pour observer des fragments détachés [1, 3]. Les signes radiographiques à rechercher lors d’une suspicion d’ostéochondrite disséquante sont un aplatissement de l’os sous-chondral trochléaire, un élargissement de l’espace articulaire tibio-talien et des fragments minéralisés intra-articulaires. Une fragmentation de la malléole médiale, un épanchement articulaire et des lésions dégénératives peuvent être associés aux signes précédents [1].

Les clichés radiographiques sont souvent suffisants pour mettre en évidence les lésions. Cependant, l’examen tomodensitométrique apporte de plus amples informations sur le nombre, la taille et la position exacte des fragments [2, 3]. Une échographie est aussi envisageable car 75 % de la surface trochléaire du talus peut y être abordée [4].

Références

  • 1. Fitch RB, Beale BS. Osteochondrosis of the canine tibiotarsal joint. Vet. Clin. North Am. Small Anim. Pract. 1998;28(1):95-113.
  • 2. Gielen I, Van Bree H, Van Ryssen B, De Clercq T, De Rooster H. Radiographic, computed tomographic and arthroscopic findings in 23 dogs with osteochondrosis of the tarsocrural joint. Vet. Rec. 2002;150(14):442-447.
  • 3. Gielen I, Van Ryssen B, Van Bree H. Computerized tomography compared with radiography in the diagnosis of lateral trochlear ridge talar osteochondritis dissecans in dogs. Vet. Comp. Orthop. Traumatol. 2005;18(2):77-82.
  • 4. Liuti T, Saunders JH, Gielen I, De Rycke L, Coopman F, Van Bree H. Ultrasound approach to the canine distal tibia and trochlear ridges of the talus. Vet. Radiol. Ultrasound. 2007;4:361-367.

Présentation clinique
Un chiot bull-terrier mâle âgé de 5 mois est présenté en consultation pour une boiterie du membre postérieur droit avec appui. Apparue un mois et demi auparavant, la boiterie est permanente et s’aggrave progressivement. Elle est plus intense à froid. Une tuméfaction du tarse droit et une douleur à la manipulation de l’articulation sont mises en évidence à l’examen clinique.
Des radiographies de profil et de face du tarse droit sont réalisées.

Présentation clinique
Un chiot bull-terrier mâle âgé de 5 mois est présenté en consultation pour une boiterie du membre postérieur droit avec appui. Apparue un mois et demi auparavant, la boiterie est permanente et s’aggrave progressivement. Elle est plus intense à froid. Une tuméfaction du tarse droit et une douleur à la manipulation de l’articulation sont mises en évidence à l’examen clinique.
Des radiographies de profil et de face du tarse droit sont réalisées.

Ostéochondrite disséquante du tarse chez un chiot

Radiographie de face (dorso-plantaire) du tarse droit.
1. Tuméfaction tissulaire du tarse. 2. Défaut sous-chondral de la lèvre médiale de la trochlée du talus. 3. Élargissement de l’espace articulaire tibio-talien. 4. Souris arti-culaire. 5. Sclérose sous-chondrale.

Ostéochondrite disséquante du tarse chez un chiot

Radiographie de profil (médiolatérale) du tarse droit. 1. Tibia. 2. Fibula. 3. Épiphyse tibiale. 4. Talus. 5. Lèvre latérale de la trochlée du talus. 6. Lèvre médiale, mal visualisée. 7. Calcaneus.

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité