Le point Vétérinaire Canin n° 310 du 01/11/2010

IMAGERIE CANINE

Analyse d’articles

Amandine Dallot*, Franck Durieux**


*Service d’imagerie médicale
Aquivet
Parc d’activité Mermoz
Avenue de la Forêt
33320 Eysines
**Service d’imagerie médicale
Aquivet
Parc d’activité Mermoz
Avenue de la Forêt
33320 Eysines

LIMITES DE L’EXAMEN DOPPLER

L’examen Doppler est un examen difficile sur les nœuds lymphatiques profonds, c’est pourquoi l’étude porte sur les nœuds lymphatiques iliaques médiaux et mésentériques. Sur 25 chiens sains, neuf présentant des nœuds lymphatiques réactifs et un présentant une néoplasie ont été exclus de l’étude, car l’examen Doppler n’était pas envisageable.

L’examen Doppler des nœuds lymphatiques abdominaux devient plus facilement accessible en cas de néoplasie. Il permet alors de confirmer la suspicion.

ÉCHOGRAPHIE DES NŒUDS LYMPHATIQUES

Les nœuds lymphatiques sont fréquemment le site de métastases. Plusieurs examens sont disponibles pour l’exploration de l’atteinte des nœuds lymphatiques : observation échographique (taille, forme, échostructure), ponction à l’aiguille fine, biopsie non excisionnelle/excisionnelle du nœud lymphatique. Les deux premiers examens présentent l’avantage de pouvoir être réalisés sur un animal vigile.

Un nœud lymphatique de taille augmentée apparaît plus rond. Il est également possible de mesurer le ratio largeur (l) sur longueur (L). Si l/L est supérieur à 0,5, une néoplasie peut être suspectée [4, 5]. En revanche si l/L est inférieur à 0,5, il s’agit soit d’un nœud lymphatique sain soit d’un nœud lymphatique réactif. Un nœud lymphatique réactif présente généralement un hile hyperéchogène, ce qui n’est pas le cas des nœuds lymphatiques néoplasiques qui apparaissent, le plus souvent, hypoéchogènes. Ces nœuds peuvent également être enflammés ou abcédés et sont alors hétérogènes [1].

L’aspect hétérogène du parenchyme des nœuds lymphatiques permet néanmoins de suspecter une tumeur maligne dans 91 % des cas chez le chien [2, 6].

La ponction à l’aiguille fine présente, quant à elle, une sensibilité de 100 % et une spécificité de 96 %. Néanmoins cet examen peut se révéler non diagnostique, si le prélèvement n’est pas assez riche en cellules, d’autant plus si le nœud lymphatique est de petite taille.

La biopsie non excisionnelle présente une sensibilité de 64 % et une spécificité de 96 %. Une faible sensibilité est potentiellement à relier à la petite taille des échantillons prélevés. [3]

MESURE DES INDICES DE RÉSISTIVITÉ ET DE PULSATILITÉ

Afin de mettre en application les résultats de l’étude, nous avons procédé à l’évaluation des indices de résistivité et de pulsatilité sur plusieurs chiens. Nous avons pour cela utilisé un échographe Général Electrics Logiq9 (Scil France) équipé d’une sonde microconvexe 8C (5 à 8 MHz).

Prenons l’exemple d’un chien présenté pour le bilan d’extension d’un adénocarcinome des glandes anales (photos 1 et 2).

L’examen échographique montre une nette augmentation de la taille des nœuds lymphatiques iliaques médiaux, ainsi qu’une hypoéchogénicité globale du parenchyme lymphatique.

L’examen en mode Doppler pulsé a permis de réaliser des mesures de l’indice de résistivité (IR = 0,85) et de pulsatilité (IP = 1,35). Ces valeurs sont largement au-dessus des valeurs seuils (IR supérieur à 0,65 et IP supérieur à 1,025), ce qui permet de soupçonner un processus néoplasique métastatique intéressant les nœuds lymphatiques iliaques médiaux.

Notons par ailleurs que si nous réalisons le rapport l/L sur ces nœuds lymphatiques iliaques médiaux, des valeurs supérieures à 0,5 (soit 1 et 0,8) sont obtenues.

Conclusion

Nous avons pu répéter l’examen sur des cas similaires et obtenir des résultats probants en accord avec la clinique et les résultats d’histopathologie. Ces premières constatations encouragent donc à associer cette méthode à tout examen de nœuds lymphatiques, notamment dans le cadre d’un bilan d’extension ou en cas d’adénomégalie.

(1) IR = (pic de vélocité systolique – vélocité minimum diastolique) / pic de vélocité systolique IP = (pic de vélocité systolique – vélocité minimum diastolique) / vélocité moyenne

Références

  • 1. D’anjou MA, Penninck D. Atlas of small animal ultrasonography. Ed. Blackwell publishing. 2008:520p.
  • 2. Inns JK, Mai W. Association between malignancy and sonographic heterogeneity in canine and feline abdominal lymph nodes. Vet. Radiol. Ultrasound. 2007;48(6):565-569.
  • 3. Langenbach A, McManus PM, Hendrich MJ et coll. Sensitivity and specificity of methods of assessing the regional lymph nodes for evidence of metastasis in dogs and cats with solid tumors. J. Am. Vet. Med. Assoc. 2001;218(9):1424-1428.
  • 4. Llabrés-Diaz FJ. Ultrasonography of the medial lymph nodes in the dog. Vet. Radio.l Ultrasound. 2004;45(2):156-165.
  • 5. Nyman HT, Kristensen AT, Flagstad A et coll. A review of the sonographic assessment of tumor metastases in liver and superficial lymph nodes. Vet. Radiol. Ultrasound. 2004;45(5):438-448.
  • 6. Nyman HT, Kristensen AT, Skovgaard IM et coll. Characterization of normal and abnormal canine superficial lymph nodes using gray-scale B-mode, color flow mapping, power, and spectral Doppler ultrasonography: a multivariate study. Vet. Radiol. Ultrasound. 2005;46(5):404-410.

RÉSUMÉ

OBJECTIF

Déterminer les valeurs des indices de résistivité (IR) et de pulsatilité (IP) des nœuds lymphatiques (NL) abdominaux sur des chiens sains, des chiens présentant des nœuds lymphatiques réactifs ou néoplasiques.

MÉTHODE

L’étude est réalisée sur 83 chiens vigiles dont 24 chiens sains et 59 présentant un processus inflammatoire ou néoplasique. L’examen échographique est réalisé par le même manipulateur. L’échographe est un ATL HDI 3500 avec une sonde microconvexe de 5-8 MHz.

Les nœuds lymphatiques étudiés sont les iliaques médiaux et jéjunaux.

L’IR et l’IP sont mesurés à partir du Doppler pulsé. Le signal est obtenu à partir du cortex du nœud lymphatique. Un signal peut également être obtenu au niveau du hile. Les chiens ne présentant pas un signal satisfaisant ont été exclus de l’étude. À partir du Doppler pulsé, l’IP et l’IR sont calculés(1). Trois mesures sont effectuées sur chaque nœud lymphatique ; une moyenne des trois est réalisée. Une analyse histologique des nœuds lymphatiques est ensuite effectuée. Le résultat est comparé aux valeurs des indices obtenus.

RÉSULTATS

Pour les deux catégories de nœuds lymphatiques, les indices de résistivité obtenus sur des nœuds lymphatiques sains et réactifs ont des valeurs très proches. En revanche, les indices de pulsatilité ont des valeurs significativement différentes que les nœuds lymphatiques soient sains, réactifs ou néoplasiques.

Concernant les nœuds lymphatiques iliaques médiaux, si l’IR est supérieur à 0,65 et si l’IP est supérieur à 1,025, une néoplasie peut être suspectée, avec une sensibilité et une spécificité de 100 %. Pour les nœuds lymphatiques mésentériques, si l’IR est supérieur à 0,76 et si l’IP est supérieur à 1,23, une néoplasie peut là encore être suspectée, avec une sensibilité de 100 % et une spécificité de 93,3 %.

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus

Boutique

Parce que l’échographie se démocratise et n’est plus réservée qu’au seul vétérinaire spécialiste, Hélène Kolb, Isabelle Testault, avec la collaboration de Delphine Rault et de Laure Gatel pour les chapitres ayant trait à l’appareil reproducteur, nous font partager dans cet ouvrage toute leur expertise en échographie abdominale du chien et du chat. L’aspect échographique normal et pathologique de chaque organe est décrit dans cet atlas de référence comprenant plus de 600 images.

En savoir plus sur cette nouveauté
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

En savoir plus


Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter

Découvrez en avant-première chaque mois le sommaire du Point Vétérinaire Expert Canin et Expert Rural.

Retrouvez-nous sur
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr
Télécharger l'application sous iPhone Télécharger l'application sous Android
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...