Le point Vétérinaire n° 297 du 01/07/2009

Cancérologie canine

Mise à jour

AVIS D'EXPERTS

Jérôme Abadie*, Catherine André**, Patrick Devauchelle***


*Unité d’anatomie pathologique
ENV de Nantes
BP40706
44307 Nantes Cedex 3
**UMR 6061 CNRS/Université de Rennes 1
Faculté de médecine
35043 Rennes Cedex http://www-recomgen. univ-rennes1.fr/doggy.html
***Centre anti-cancereux
ENV d’Alfort 7, avenue du Général-de-Gaulle
94700 Maisons-Alfort

Les désordres histiocytaires représentent un large éventail d’affections réactionnelles ou tumorales, bénignes ou malignes dont la présentation clinique et le pronostic sont très différents.

Résumé

Le terme d’“histiocytose maligne” regroupe un ensemble d’affections qui se caractérisent par une accumulation et/ou une prolifération d’histiocytes : catégorie cellulaire complexe comprenant à la fois la population monocytes/ macrophages et la population de cellules dendritiques (dont les cellules de Langerhans). Ces proliférations histiocytaires ne sont pas toutes tumorales.

La forme la plus fréquente est le sarcome histiocytaire qui se développe soit à partir d’un site d’où peut s’opérer une dissémination métastatique, soit de façon multicentrique (histiocytose maligne au sens strict). La forme multicentrique prédomine chez le bouvier bernois, alors que la forme localisée est plus fréquente chez les retrievers.

Le diagnostic est avant tout cytopathologique ou histopathologique. Pour les formes localisées, le traitement chirurgical doit être précoce et drastique. Pour les formes multicentriques, différents protocoles de chimiothérapie sont décrits mais sans réelle efficacité.

Qu’est-ce que l’histiocytose maligne canine ? Jérôme Abadie : Le terme d’“histio-cytose maligne” a été utilisé la première fois par Moore et coll. en 1986 pour désigner une maladie tumorale émergente affectant des chiens de race bouvier bernois. Depuis, la nosologie des proliférations histiocytaires dans l’espèce canine a été précisée dans sa diversité, grâce à plusieurs travaux de caractérisations clinique et anatomopathologique et d’identification du phénotype cellulaire en cause. Le terme d’“histiocytose” désigne un ensemble hétérogène d’affections de gravité variable qui se caractérisent par ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus

Boutique

Parce que l’échographie se démocratise et n’est plus réservée qu’au seul vétérinaire spécialiste, Hélène Kolb, Isabelle Testault, avec la collaboration de Delphine Rault et de Laure Gatel pour les chapitres ayant trait à l’appareil reproducteur, nous font partager dans cet ouvrage toute leur expertise en échographie abdominale du chien et du chat. L’aspect échographique normal et pathologique de chaque organe est décrit dans cet atlas de référence comprenant plus de 600 images.

En savoir plus sur cette nouveauté
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

En savoir plus


Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter

Découvrez en avant-première chaque mois le sommaire du Point Vétérinaire Expert Canin et Expert Rural.

Retrouvez-nous sur
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK