20/07/2014 | Le Point Vétérinaire.fr

©

Le récit de la qualif

Dimanche 22 juin 2014

C’est à 15h21 que je franchis la  ligne de départ de la course qualificative pour la Route du Rhum. 

Nous sommes 17 concurrents en Class 40. Tous les meilleurs sont là : Sébastien Rogues sur GDF Suez, Damien Séguin sur ERDF, Yannick Bestaven sur Le Conservateur, Miranda Merron sur Campagne de France, etc… Il y a même un ancien champion olympique de saut à la perche reconverti : Jean Galfione sur Serenis Consulting. Sa carrure est impressionnante et je me dis qu’il doit avoir moins de mal que moi à affaler son spi ou à changer ses voiles de côté à chaque virement !

Je n’en mène pas large devant tous ces champions qui ont déjà une grosse expérience en Class 40. C’est ma première course en solitaire et c’est seulement la 2ème fois que je me retrouve seule sur mon bateau. Mon objectif n’est pas de faire un temps mais de finir la course sans me blesser et sans faire de mal au bateau. Et bien sûr d’apprendre à faire marcher au mieux mon coursier des mers tout en gérant mon sommeil. Bref, tout un programme !

Le départ a lieu à Saint Nazaire dans la Loire.

Il y a de forts courants et le chenal est étroit à certains endroits. Je pars prudemment sous grand voile haute et solent. Les spectateurs apprécient de voir le grand chien sur mes voiles ! J’entends quelques commentaires des parents à leurs enfants : « oh, regarde le chien ! ». C’est amusant mais je n’ai pas le temps de beaucoup profiter car il y a du monde sur l’eau et je dois être vigilante.

16h10 : à la sortie du chenal j’établi mon grand spi. Les 200 m2 de toile sont envoyés mais bien vite je me rends compte que ma route est désormais trop près du vent pour le tenir

16h30 : je suis à 0,5 miles nautiques dans le Sud du Phare du Grand Charpentier. Je change de voile : je remplace donc le grand spi par le gennaker et je fais cap à l’ouest sur le sud de Belle île.
A la tombée de la nuit je passe au sud de Belle île, que je connais bien. Un endroit que j’aime pour sa beauté sauvage et ses falaises abruptes. Ce soir, le coucher de soleil est magnifique.

Vers  22H30, j’essaie d’enrouler le gennaker mais je n’y arrive pas. J’ai un problème avec l’emmagasineur. Au bout d’un moment, je finis par y arriver mais j’ai perdu quelques forces !
J’établis alors le solent et je fais cap sur la pointe Bretonne (cap sur la cardinale ouest de la Chaussée de Sein) au Nord Ouest.


Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...