La Semaine Vétérinaire n° 1691 du 11/10/2016
 

DOSSIER

MICHAELLA IGOHO-MORADEL 

Quarante, c’est le nombre de mesures du plan ÉcoAntibio pour réduire de 25 % en cinq ans (de 2012 à 2017) l’usage des antibiotiques en médecine vétérinaire, afin de préserver leur efficacité. Où en est-on de sa mise en œuvre ? Quelles sont les mesures qui restent perfectibles ?
Le ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt dévoilait, en novembre 2011, le plan ÉcoAntibio 2012-2017. Deux objectifs sont visés par cette première étape : diminuer de 25 % en cinq ans l’exposition des animaux aux antibiotiques et axer les efforts sur la réduction des recours aux antibiotiques d’importance critique en médecine vétérinaire, notamment les céphalosporines de 3e et 4e générations et les fluoroquinolones. 2016 est l’occasion de dresser le bilan de l’application de ces 40 mesures. Des ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.


Abonnez-vous
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité