La Semaine Vétérinaire n° 1686 du 07/09/2016
 

MALADIE HÉMORRAGIQUE VIRALE

PRATIQUE CANINE

L'ACTU

VALENTINE CHAMARD 

La souche RHDV2 du calicivirus responsable de la maladie hémorragique virale du lapin est désormais prépondérante dans les cas observés. Seule une vaccination contre ce variant permet de protéger efficacement les lapins.
Apparu en 2010 en France, le variant du virus de la maladie hémorragique est aujourd’hui prépondérant dans les cas observés. En effet, cette souche représente plus de 90 % des cas répertoriés en élevage comme dans la faune sauvage. Si les données concernant les lapins de compagnie manquent, les praticiens qui se consacrent aux nouveaux animaux de compagnie (NAC) constatent une augmentation préoccupante du nombre de cas dus à cette souche RHDV2, avec des manifestations qui diffèrent de la forme ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.


Abonnez-vous
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité