La Semaine Vétérinaire n° 1682 du 06/07/2016
 

DOSSIER

DOSSIER RÉALISÉ PAR FRANÇOISE SIGOT 

L’externalisation de certaines opérations est bénéfique pour l’entreprise vétérinaire, si elle est correctement évaluée et anticipée. Afin de limiter les risques, les conséquences de cette démarche doivent être maîtrisées. Le point.
De plus en plus de chefs d’entreprise confient certaines tâches à un ou plusieurs prestataires extérieurs, afin de se recentrer sur leur cœur de métier. L’externalisation n’a du bon que si elle est bien organisée en amont et suivie régulièrement. Alors que cette pratique a gagné les grosses structures depuis longtemps, elle fait progressivement son chemin dans les plus petites, notamment chez les professionnels libéraux. Désormais, la stratégie d’externaliser certaines fonctions n’est plus considérée comme l’apanage des grands. Ni forcément ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.


Abonnez-vous
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité