La Semaine Vétérinaire n° 1674 du 13/05/2016
 

Réforme

ACTU

Propos recueillis par Clarisse Burger

La généralisation de la complémentaire santé collective dans les entreprises du secteur privé pourrait se montrer, à l’avenir, peu efficace pour les assurés, avec un système de garanties et de frais de gestion qui s’avère opaque.
Depuis le 1er janvier 2016, les entreprises du secteur privé ont l’obligation de proposer une couverture complémentaire santé collective à leurs salariés, qu’elles cofinanceront à hauteur d’au moins 50 % (en complément des garanties de base d’assurance maladie de la Sécurité sociale). L’objectif initial de l’État est de réduire les dépenses de santé et d’améliorer l’accès aux soins de tous les Français (loi du 14 juin 2013 relative à la sécurisation de l’emploi).Toutefois, ces nouveaux contrats collectifs garantissent un panier ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.


Abonnez-vous
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité