Semaine Vétérinaire n° 1662 du 19/02/2016
 

Dossier

La mortalité lors d’anesthésie, quoique rare, est liée à différents facteurs tels que l’état de santé et l’âge de l’animal. Les causes sont à 60 % cardiovasculaires.

L’important n’est pas la molécule choisie mais le protocole dans son intégralité et son adaptation à l’animal. La gestion de l’anesthésie est plus importante que la recette : « On peut tuer avec le produit le plus cher du monde et faire de belles anesthésies avec un produit ancien », souligne Luca Zilberstein, maître de conférences en anesthésiologie à l’École nationale vétérinaire d’Alfort. Pour diminuer le risque, il est très important d’effectuer un bon examen clinique qui permet de déceler les affections sous-jacentes. ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.


Abonnez-vous
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité