Semaine Vétérinaire n° 1633 du 05/06/2015
 

CONFÉRENCE

Pratique canine

FORMATION

Patrick Bergeaud*, Laurent Masson**


*Praticien à Marseille
(Bouches-du-Rhône).
Article rédigé d’après une présentation
faite au congrès du Gemi à Avignon,
en avril 2014.

Le lavage broncho-alvéolaire consiste à injecter du sérum physiologique stérile dans les bronches et les alvéoles pulmonaires, puis à le recueillir stérilement par aspiration, dans le but d’obtenir un diagnostic étiologique des affections respiratoires profondes. Il s’agit d’un examen relativement sûr et simple, bien qu’impressionnant.Indications Le lavage broncho-alvéolaire est indiqué dans le diagnostic des atteintes inflammatoires respiratoires (par exemple lors de bronchites chroniques idiopathiques ou allergiques, fréquentes chez le chat), des pneumonies (bactériennes, parasitaires, fongiques ou éosinophiliques) et de certaines néoplasies ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.


Abonnez-vous

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité