Semaine Vétérinaire n° 1633 du 05/06/2015
 

Décryptage

Jacques Nadel*, Clarisse Burger**

Les professions libérales réglementées ont la faculté d’exercer leur activité au sein d’une société d’exercice libéral (SEL). Cette forme juridique, instituée par la loi du 31 décembre 1990, est très prisée actuellement par les vétérinaires.

Pour quelles raisons la SEL est-elle un outil juridique de choix ?Cette structure dite d’exercice possède le fonds libéral du cabinet ou de la clinique, qui comprend les actifs incorporels (clientèle, contrats d’exercice, etc.) et corporels (matériels, équipements, etc.). Elle offre des avantages tant sur le plan financier que fiscal et social.La SEL permet d’organiser et de faciliter l’exercice en commun de la profession vétérinaire, ainsi que la transmission de cabinets ou de cliniques. Elle fait partie des quatre familles de ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.


Abonnez-vous
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité