Semaine Vétérinaire n° 1625 du 10/04/2015
 

Mouvements intracommunautaires

Actu

SANTÉ PUBLIQUE

Marie Sigaud

Les animaux de compagnie peuvent être un réservoir de zoonoses et leurs relations privilégiées avec l’homme en font d’excellents vecteurs d’agents pathogènes. C’est le message qu’une équipe de chercheurs britanniques1 fait passer dans un article analysant les risques zoonotiques liés au transport des animaux de compagnie.

La distribution des zoonoses n’est pas uniforme sur la planète et, par conséquent, déplacer des animaux depuis et vers différentes régions géographiques peut présenter un risque pour l’introduction de nouveaux agents pathogènes dans des zones encore indemnes. Échinococcose et leishmaniose détectées dans des zones non endémiques Alors que l’entrée des animaux de compagnie en Europe est très réglementée, leurs déplacements au sein de l’Union ne font pas l’objet de contrôles renforcés, soulignent les auteurs2. L’identification de l’animal et une vaccination antirabique à ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.


Abonnez-vous
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité