Semaine Vétérinaire n° 1605 du 14/11/2014
 

Santé humaine

Actu

RECHERCHE

Stéphanie Padiolleau

Une modélisation estime à 21 % le nombre de cas de schizophrénie chez l’homme liés à la toxoplasmose.

C’est la conclusion, à nuancer, à laquelle parvient Gary Smith, chercheur de l’école vétérinaire de l’université de Pennsylvanie. Il a développé une méthode permettant d’évaluer la population attributable fraction (PAF), qui correspond au nombre de cas qui n’apparaîtraient pas dans une population humaine où le parasite ne serait pas présent.Le modèle mathématique développé, différent des estimations classiquement utilisées, repose sur l’étude d’une cohorte hypothétique soumise au risque de contamination par la toxoplasmose et au risque de développer une schizophrénie, l’incidence ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.


Abonnez-vous
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité