Semaine Vétérinaire n° 1605 du 14/11/2014
 

Entreprise

Françoise Sigot

Pour optimiser sa couverture sociale, le vétérinaire libéral a intérêt à décrypter tous les éléments constitutifs d’une protection selon sa situation.

Usage (quasi exclusif) chez les vétérinaires, le mode d’exercice libéral n’offre pas les mêmes avantages en matière de protection sociale que le salariat. Ceux qui le choisissent doivent se pencher sur la qualité des assurances complémentaires qu’ils auront à mettre en place. « Les salariés bénéficient de produits génériques, tandis que les libéraux ont accès à des couvertures qui sont plus adaptées que celles des premiers, car elles tiennent compte du métier exercé dans le cadre du calcul du taux d’invalidité », ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.


Abonnez-vous
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité