Semaine Vétérinaire n° 1585 du 16/05/2014
 

Jean-Pierre Orand

Actu

PHARMA

Marine Neveux

Une campagne de communication vient d’être lancée auprès des vétérinaires pour les inciter à déclarer les suspicions d’effets indésirables. Jean-Pierre Orand, directeur de l’Agence nationale du médicament vétérinaire (ANMV), livre les enjeux de l’opération.

Quels sont les objectifs de cette campagne de communication ?L’ANMV a adopté, il y a deux ans, un plan d’actions afin de dynamiser la pharmacovigilance vétérinaire, notamment en renforçant la communication et la formation des vétérinaires (initiale et continue). En effet, même si le nombre de notifications est notable en France par rapport aux États membres de l’Union européenne, la mobilisation des déclarants reste un enjeu primordial.Il nous est donc apparu important de développer des outils de communication et de formation afin ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.


Abonnez-vous
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité