Semaine Vétérinaire n° 1584 du 10/05/2014
 

Entretien avec Jean-Pierre Orand

Actu

SOCIOPRO

Éric Vandaële

L’Agence nationale du médicament vétérinaire (ANMV), dirigée par Jean-Pierre Orand, n’a pas pour objectif de mettre en œuvre une surveillance exhaustive des produits frontières. Elle agit sur plainte, peut interdire les produits litigieux et sanctionner les opérateurs.

L’ANMV exerce-t-elle une mission de surveillance des marchés qui s’étend aux nombreux produits borderline référencés en centrale ?L’ANMV est l’autorité nationale compétente en France au regard du médicament vétérinaire. Le Code de la santé publique lui attribue des pouvoirs de police sanitaire. Ceux-ci lui permettent de prendre les mesures nécessaires de gestion au regard de tous les produits qui relèvent du statut juridique du médicament vétérinaire, selon l’expertise qu’elle en fait. Ainsi, l’ANMV peut interdire la fabrication, la commercialisation, l’importation, etc., ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.


Abonnez-vous
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité