Semaine Vétérinaire n° 1567 du 10/01/2014
 

Formation

ÉQUIDÉS

Sandrine Jacquet*, Marine Neveux**


*du Cirale à Dozulé (Calvados). Article tiré de la conférence présentée lors des Équirencontres Merial-Avef, en décembre 2013.

POINTS FORTS

– Déferrer certains trotteurs lors des courses hippiques peut améliorer leurs performances.

– Il n’existe pas de recette adaptée à tous les chevaux, car certains vont mieux courir déferrés, d’autres non. Il convient donc de raisonner cette décision.

Le déferrage des trotteurs est une pratique plutôt originaire d’Europe du Nord, dans les années 90, avec le célèbre entraîneur suédois Ulf Nordin, qui est venu concourir en France avec des chevaux déferrés et a recueilli de bonnes performances. LE DÉFERRAGE EN QUESTIONCette problématique a soulevé des interrogations dans les années 2000. En 2009, c’est devenu une obligation : l’entraîneur devait dire si son cheval allait courir ferré ou déferré au moment de la déclaration des partants, c’est-à-dire à peu près deux ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.


Abonnez-vous
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité