La Semaine Vétérinaire n° 1533 du 29/03/2013
 

Dossier

Agnès Faessel

Objectif de toujours, évolution pratique ou concours de circonstances, l’exercice en structure monodisciplinaire est la solution adoptée par quelques vétérinaires, peu nombreux, pour assouvir leur passion sur un mode exclusif. Dans ce choix de pratique, le premier client est le confrère référent.

Aujourd’hui, qui s’adresserait à son généraliste pour un mal de dents ou la vue qui baisse ? C’est au contraire pour freiner les consultations spontanées auprès des médecins spécialistes qu’a été établi le « parcours de soins coordonnés » qui oblige le malade de plus de 16 ans à passer par la case “médecin traitant” avant d’être orienté vers une consultation spécialisée. Seule la consultation directe des chirurgiens-dentistes, des ophtalmologues, des gynécologues, des stomatologues, et bien entendu des pédiatres (ainsi que des psychiatres ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.


Abonnez-vous

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité