La Semaine Vétérinaire n° 1533 du 29/03/2013
 

Entreprise

Jacques Nadel

Toute entreprise soumise à l’impôt sur les sociétés ou sur le revenu, et qui emploie des salariés, peut recourir à ce dispositif fiscal. Explications.

Depuis le 1er janvier 2013, les cabinets et les cliniques vétérinaires qui emploient des salariés peuvent bénéficier du crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (Cice). Il correspond à 4 % des rémunérations brutes versées en 2013 qui n’excèdent pas 2,5 fois le salaire minimum interprofessionnel de croissance (Smic). QUELLES SONT LES OBLIGATIONS DÉCLARATIVES ? Pour tirer parti du Cice, les structures vétérinaires doivent respecter certaines obligations déclaratives auprès de leur Urssaf1 et de l’administration fiscale : > la déclaration de l’assiette du crédit d’impôt lors de l’établissement ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.


Abonnez-vous
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité