La Semaine Vétérinaire n° 1532 du 22/03/2013
 

Reportage

Serge Trouillet

C’était il y a huit ans. La rencontre avec une blairelle blessée, sur le bord de la route, a constitué pour Virginie Boyaval un déclic : elle servirait désormais la cause du blaireau européen. L’association Meles, du nom latin de cet animal, a ainsi vu le jour peu après.

J’ai vu cet animal en boule, au bord d’une route à quatre voies. Je l’ai ramassé, je l’ai fait soigner, je m’en suis occupée, je l’ai sauvé, puis relâché dans la nature. D’instinct, j’ai voulu protéger cet animal au faciès plutôt sympathique, avec d’autant plus de détermination qu’il est persécuté. » L’association Meles, du nom latin du blaireau, verra ainsi le jour peu après.Une fois obtenu son certificat de capacité pour les soins aux blaireaux, en janvier 2010, Virginie Boyaval ouvre ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.


Abonnez-vous

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité