Semaine Vétérinaire n° 1507 du 14/09/2012
 

70 % d’inobservance à 6 mois

Actu

PHARMA

ÉRIC VANDAËLE

À travers le site web personnalisable IloveIdole.com, le propriétaire est sollicité pour suivre le traitement de son chien et l’évolution de son état de santé.

Les chiens cardiaques devraient être traités “à vie”. Pourtant, la moitié des propriétaires abandonnent le traitement avant 3 mois, selon une enquête menée par Sogeval dans 94 cliniques vétérinaires qui déclarent leurs prescriptions auprès de la société Panelvet. Au global, les ordonnances de 2 446 chiens ont ainsi été analysées.

Des abandons massifs du traitement cardiaque

Les propriétaires sont pourtant sensibilisés à la gravité d’une maladie cardiaque et à la nécessité du traitement à vie chez le chien. Or les résultats de cette étude montrent une inobservance tout aussi surprenante qu’inquiétante (voir figure). 40 % des clients abandonnent le traitement dès les 2 premiers mois, 60 % à 4 mois et 70 % à 6 mois, presque tous (84 %) à 1 an.

On peut tenter de se rassurer en imaginant que la plupart de ces abandons sont associés à une mortalité importante, due à la gravité de la maladie cardiaque chez des animaux âgés. Mais c’est faux. Les trois-quarts des chiens qui ne reçoivent plus leur traitement ne sont pas perdus de vue. Les propriétaires continuent de revenir à la clinique avec leur animal cardiaque pour d’autres motifs (vaccination, aliments, antiparasitaires, etc.). Les abandons sont donc associés à l’inobservance. La moitié des propriétaires ne renouvellent pas la 1re ordonnance.

Comme toujours, les raisons en sont multiples. La première est sans doute un achat négligé face à un animal qui va beaucoup mieux avec son traitement, voire qui apparaît guéri. De même, l’oubli du médicament pendant quelques jours peut sembler ne pas dégrader l’état de l’animal… Peu à peu, le traitement perd de son importance aux yeux du client.

Cet abandon est d’abord préjudiciable à la santé du chien, en accélérant le passage au stade II ou III de l’insuffisance cardiaque… Il l’est aussi pour le chiffre d’affaires des cliniques. En effet, les chiens cardiaques “observants” ne représentent que 3 % de la clientèle, mais ils génèrent 7 % du chiffre d’affaires.

IloveIdole.com

Pour lutter contre cette inobservance, Sogeval a développé pour les propriétaires de chiens cardiaques un site Internet sécurisé baptisé IloveIdole.com. Personnalisable, il n’est proposé que par l’intermédiaire des cliniques vétérinaires clientes de la gamme cardiologie du laboratoire. Le site n’est d’ailleurs pas aux couleurs de Sogeval. à l’inverse, le logo et les horaires d’ouverture de la clinique apparaissent sur toutes les pages consultées par le propriétaire.

La clinique remet un code d’accès au client ou procède à son inscription en ligne. Sur le site, le propriétaire dispose d’informations en relais de la consultation. Des vidéos expliquent la pathogénie et l’importance du traitement, sans en citer aucun. Il peut surtout s’inscrire à des objectifs de suivi en termes de gestion du poids de son animal et d’indice de forme, sur la base de 4 signes d’appel (toux, appétit, respiration, etc.). Les progrès ou les dérives sont ainsi enregistrés. En revanche, le vétérinaire n’est pas automatiquement alerté d’une aggravation éventuelle. Le site insiste sur la nécessité de le contacter dans ce cas.

Des courriels de rappels sur le traitement et son suivi sont prévus à J + 5, J + 30, J + 60, J + 90 et J + 180, si le propriétaire accepte de les recevoir. En outre, la clinique peut régler la fréquence de ces mailings, notamment supprimer le premier si elle rappelle déjà systématiquement son client après 1 semaine de traitement.

La spironolactone de Sogeval

La gamme “cardiologie” de Sogeval comprend déjà le bénazépril (Nelio®) et le pimobendane (Cardisure®). Le laboratoire prépare le lancement de Tempora®, le mois prochain, à base de spironolactone. Dans toutes les gammes, les comprimés appétents sont quadrisécables et conditionnés dans de grandes présentations pour faciliter le déconditionnement selon la durée de prescription et le poids de l’animal.

TAUX D’OBSERVANCE EN CARDIOLOGIE CANINE DANS 94 CLINIQUES

Dans 74 % des cas, les chiens qui ne reçoivent plus le traitement cardiaque restent néanmoins suivis par la clinique pour d’autres motifs (vaccination, antiparasitaires, etc.).

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV



En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...