Semaine Vétérinaire n° 1495 du 11/05/2012
 

Formation

ANIMAUX DE COMPAGNIE

ÉMILIE VIDEMONT-DREVON*, GWENAËL OUTTERS**


*praticienne hospitalière, service de dermatologie, VetAgro Sup. Article rédigé d’après une conférence présentée à un congrès de médecine féline organisé par la SFF.

POINTS FORTS

– Les affections parasitaires sont la principale cause de dermatose prurigineuse du chaton.

– La majorité des agents responsables de dermatoses acquises sont identifiables par des examens rapides réalisés à la clinique : trichogramme, raclage cutané et examen cytologique.

– Les dermatoses nodulaires et ulcératives sont majoritairement d’origine infectieuse. Les atteintes virales sont fréquentes chez le chaton. Prurit de la tête et du cou chez un chaton.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.


Abonnez-vous
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...