Semaine Vétérinaire n° 1486 du 09/03/2012
 

Sédatif-analgésique

Actu

PHARMA

ÉRIC VANDAËLE

La Commission nationale du médicament vétérinaire (CNMV) a proposé le 17 janvier dernier de ne pas réserver la xylazine à une administration par les seuls vétérinaires. Cette molécule est ainsi le seul α2-agoniste accessible aux éleveurs.

La xylazine est probablement le sédatif analgésique le plus employé chez les bovins, même si la détomidine, historiquement équine, est aussi indiquée chez cette espèce.La xylazine moins risquée pour l’utilisateur ?En France, tous les α2-agonistes, à l’exception de la xylazine, sont, selon leurs décisions d’AMM, « réservés à une administration vétérinaire exclusive et interdits de délivrance au public », du fait du risque d’effet grave, voire mortel pour l’utilisateur en cas d’auto-injection accidentelle. Toutefois, pour la CNMV1, « les solutions à base de xylazine ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.


Abonnez-vous

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité