La Semaine Vétérinaire n° 1483 du 17/02/2012
 

Syndrome de Cushing chez le chien

Actu

SANTÉ ANIMALE

SOPHIE LE DRÉAN-QUÉNEC’HDU

Lors d’une soirée organisée par le laboratoire Dechra le 2 février à Rennes1, Dan Rosenberg, de l’unité de médecine de l’ENV d’Alfort, a décrit les modalités de la mise en place du traitement du syndrome de Cushing.

Le diagnostic étiologique précis du syndrome de Cushing, dysendocrinie la plus fréquente chez le chien âgé, est indispensable à sa bonne prise en charge. La maladie peut avoir une origine hypophysaire (avec des micro et des macroadénomes hypophysaires) ou surrénalienne (avec des tumeurs bénignes ou malignes).Le trilostane est particulièrement recommandé pour les microadénomesEn termes de soin, différentes options sont possibles. Le trilostane (Vetoryl(r)), inhibiteur de la stéroïdogenèse, est le traitement de choix dans le cas des microadénomes hypophysaires. En revanche, ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.


Abonnez-vous
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité