La Semaine Vétérinaire n° 1475 du 16/12/2011
 

Éditorial

MARINE NEVEUX

rédactrice en chef

À n’en pas douter, le président de la République est venu en laudateur des professions libérales lors des dernières assises de l’Unapl1. Lieu et contexte obligent, certes, et il n’a même pas oublié de faire référence à notre profession ! L’occasion, aussi, à moins de 5 mois de l’élection présidentielle, de vanter le bilan de ses réformes, bien entendu. Il n’a pas hésité à saupoudrer son discours de formules élogieuses et de promesses. « Je souhaite que les valeurs que vous portez – l’initiative, la liberté d’entreprendre, le courage de prendre un risque  – soient davantage reconnues et valorisées », a déclaré le chef de l’État, qui a également promis de veiller « personnellement à ce que ce travail continue ». On ne peut que s’enorgueillir d’un tel satisfecit à l’égard de notre profession et d’un tel appel : « Plus que jamais la France a besoin de ses professions libérales. » Pourrions-nous aller jusqu’à rêver qu’elles deviennent un souffle qui murmure à l’oreille des syndicats et qui cornaque, depuis l’Élysée, la politique sociale du gouvernement ? Elles auront au moins tenté, via ces assises, de peser dans le maillage des territoires ruraux ou sensibles, le rôle social, de proximité, le développement économique, l’encouragement à l’installation, etc. C’est également soutenir le souhait d’une représentativité accrue dans le dialogue social. D’ailleurs, l’Unapl milite avec force pour être reconnue comme une organisation d’employeurs représentative à part entière, au même titre que le Medef2 et la CGPME3. Une représentativité qui a reçu le soutien des différents intervenants de sensibilités différentes : la FNSEA4, le syndicat de salariés CFE-CGC5, Bruno Le Maire et Marisol Touraine (le premier est responsable de campagne du président sortant, la deuxième est chargée de la santé et des affaires sociales du candidat Hollande).

Alors le message n’est plus au repliement sur soi, à la vision corporatiste, mais à l’ouverture avec des valeurs partagées, à l’interprofessionnalisation.

  • 1 Union nationale des professions libérales. Voir en pages 14 et 15 de ce numéro.

  • 2 Mouvement des entreprises de France.

  • 3 Confédération générale du patronat des petites et moyennes entreprises.

  • 4 Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles.

  • 5 Confédération française de l’encadrement – Confédération générale des cadres.

MARINE NEVEUX rédactrice en chef

Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité