La Semaine Vétérinaire n° 1473 du 02/12/2011
 

Entreprise

FRANÇOISE SIGOT

Prévention des vols, des agressions, surveillance des animaux, la vidéosurveillance est de plus en plus présente dans les cabinets vétérinaires. Mais si l’installation et la gestion de tels équipements sont à la portée de tous, ils font l’objet d’autorisations préalables.

Jadis réservée aux grandes entreprises ou aux vastes commerces, la vidéosurveillance se démocratise et fait une entrée remarquée dans les cabinets vétérinaires. En ligne de mire de ceux qui s’équipent de tels systèmes : le vol et, dans une moindre mesure, la prévention des agressions et la surveillance des animaux. Bien souvent, les vétérinaires optent pour des systèmes légers composés d’une caméra dans l’espace d’accueil et d’une autre dans le chenil ou les cages. Des équipements suffisants pour se prémunir des préjudices ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.


Abonnez-vous
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité