La Semaine Vétérinaire n° 1452 du 27/05/2011
 

Pathologie de Eublepharis macularius

Formation continue

NAC

Lionel Schilliger

diplomate de l’European College of Zoological Medicine en herpétologie et praticien à Paris

Aucun traitement n’apparaît suffisamment efficace pour “blanchir” ce reptile quand il est porteur de coccidies ou de cryptosporidies. Au sein d’un élevage, l’euthanasie des animaux est souvent nécessaire.

A l’instar de certains reptiles, tels que le python royal (Python regius) ou le serpent des blés (P. guttatus), le gecko léopard (Eublepharis macularius, voir tableau) a longtemps été relégué au statut péjoratif de “reptile pour débutant”, en raison de son faible coût en animalerie et de sa relative tolérance à des conditions d’entretien parfois approximatives. Pourtant, aujourd’hui, ce “faux” gecko à “vraies paupières’ (ainsi que son nom scientifique l’indique étymologiquement), suscite les convoitises les plus déraisonnables chez de plus ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.


Abonnez-vous
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité