La Semaine Vétérinaire n° 1451 du 20/05/2011
 

Prise en charge des sujets blessés

Formation continue

FAUNE SAUVAGE

Florine Popelin-Wedlarski

Seules 40 % des espèces recueillies dans les centres de sauvegarde sont relâchées. L’euthanasie à l’entrée, qui permet d’abréger les souffrances des animaux apportés au praticien, est une forme de prise en charge.

Au sein des centres de sauvegarde de la faune sauvage, les soins aux animaux ne peuvent être mis en place que dans l’optique d’un relâcher dans la nature. La réglementation interdit en effet de garder en captivité la majorité des espèces sauvages. Pour les sujets qui conserveront des séquelles invalidantes à la suite des soins, la seule solution est l’euthanasie. Cet acte entre également dans le cadre de la bien-traitance animale, si le praticien a la conviction d’un niveau élevé ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.


Abonnez-vous
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité