La Semaine Vétérinaire n° 1415 du 03/09/2010
 

Analogies et différences biologiques entre C. felis et C. canis

Formation continue

ANIMAUX DE COMPAGNIE

Michel Bertrou

Moins connue que Ctenocephalides felis, Ctenocephalides canis est plus spécifique.

Si les praticiens pensent déjà tout connaître des puces, celles-ci constituent toujours un domaine de recherche actif. La puce du chat, Ctenocephalides felis, reste la plus étudiée, avec une moyenne de dix publications scientifiques par an. La puce du chien, Ctenocephalides canis, longtemps mésestimée et qui ne donne lieu qu’à une seule publication annuelle, augmente pourtant en prévalence. Selon des enquêtes européennes récentes, 5 à 17 % des chiens et 12 à 23 % des chats sont infestés en moyenne par des puces, ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.


Abonnez-vous

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité