La Semaine Vétérinaire n° 1411 du 25/06/2010
 

Tumeurs intracrâniennes félines

Formation continue

ANIMAUX DE COMPAGNIE

Julien Guérini*, Frédéric Meige**


*praticien à la clinique Aquivet à Eysines (Gironde)
**diplomate ECVS, praticien à la clinique Aquivet à Eysines

Après l’exérèse, la majorité des chats retrouvent un comportement normal et une survie supérieure à celle des animaux traités médicalement.

Le méningiome est la tumeur primitive intracrânienne la plus répandue chez le chat : elle représente 56 % des tumeurs du cerveau [1-6, voir bibliographie]. L’âge moyen des chats atteints est de douze ans et les mâles semblent plus touchés que les femelles, avec un ratio de 0,6 [2, 4]. Les signes cliniques les plus répandus sont l’apathie, l’anorexie, un changement de comportement et une cécité partielle ou totale. Seuls 22 % des chats sont présentés pour des crises convulsives [3, 4, 7]. ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.


Abonnez-vous

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité