La Semaine Vétérinaire n° 1409 du 11/06/2010
 

Elevage laitier

Formation continue

RURALE

Sandrine Graille

Les conséquences du sous-abreuvement sont importantes sur le plan technico-économique.

Les besoins en eau d’une vache laitière haute productrice peuvent atteindre 200 l par jour l’été. Une chute irréversible de la production laitière sanctionnera les défauts prolongés de couverture de ces besoins. Ainsi, l’eau sera envisagée comme un facteur limitant si le troupeau laitier n’atteint pas les objectifs de production fixés par un calcul de ration judicieux. Au pâturage, l’été, la gestion de l’abreuvement est compliquée par la température, une hygrométrie parfois faible et des contraintes liées à la disponibilité de ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.


Abonnez-vous
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité