La Semaine Vétérinaire n° 1408 du 04/06/2010
 

À la une

Frédéric Decante

Comment fonctionne une centrale d’achats ? Pour le savoir, nous avons suivi le parcours d’une boîte d’aliment. De son arrivée du laboratoire, toute ficelée sur une palette, à son départ en camionnette pour une clinique vétérinaire, en passant par son stockage dans l’entrepôt, elle nous raconte son périple. Reportage, tout en images.

1 Je ne sais plus trop quand j’ai quitté les entrepôts du laboratoire qui me fabrique. C’était peu confortable, nous étions toutes serrées comme des sardines… un comble pour des boîtes d’aliment au poulet ! Des sardines sur palette, enrobées de plastique, avec un numéro de lot. Le camion a roulé longtemps et nous sommes arrivées le matin à la centrale de Castelnaudary (Aude). Avec le dépôt d’aliments de Flassans-sur-Issole (Var) qui lui est rattaché, cette centrale dessert le sud-est et le ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.


Abonnez-vous

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité