La Semaine Vétérinaire n° 1376 du 16/10/2009
 

People’s Dispensary for Sick Animals (PDSA)

Éclairage

INTERNATIONAL

Adrien-Maxence Hespel

« Amenez vos animaux malades. Ne les laissez pas souffrir. Tous les animaux sont soignés. Tous les traitements sont gratuits. » Les PDSA offrent ainsi leurs services sur plus de 78 % du territoire britannique.

Il y a un peu moins d’un siècle, Maria Dickin, pionnière en son temps du bien-être animal, créa le premier People’s Dispensary for Sick Animals (PDSA) outre-Manche. Aujourd’hui, ces hôpitaux sont au nombre de 47, disséminés dans tout le Royaume-Uni. Ils s’adressent aux animaux dont les propriétaires sont confrontés à des difficultés financières. Ils y reçoivent gratuitement tous les traitements que la médecine vétérinaire peut offrir. Une maxime, affichée à l’origine sur le tout premier dispensaire, résume bien les objectifs ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.


Abonnez-vous

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité