La Semaine Vétérinaire n° 1371 du 11/09/2009
 

Contrat de travail

Gestion

QUESTIONS/RÉPONSES

Sophie Czuwack

Employeur et employé peuvent prévoir des aménagements dans la rédaction de la clause de non-concurrence, encadrée par le Code de déontologie et le Code rural.

1 POURQUOI PRÉVOIR UNE CLAUSE DE NON-CONCURRENCE ?A l’issue de la rupture du contrat de travail d’un vétérinaire salarié ou d’un contrat de collaboration, le confrère salarié ou qui a exercé en qualité de collaborateur est, en principe, libre d’exercer son activité professionnelle où il le souhaite. Or son installation chez un concurrent peut porter préjudice à son ex-employeur. Ce dernier peut donc se prémunir contre une perte d’une partie de sa clientèle en insérant une clause de non-concurrence dans le ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.


Abonnez-vous
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité