La Semaine Vétérinaire n° 1368 du 10/07/2009
 

Porcine. Pour des raisons éthiques, sanitaires, économiques, voire réglementaires

Actualité

Eric Vandaële

Pour éviter la castration sanglante de cent millions de porcelets par an, Pfizer propose un vaccin qui supprime la fonction testiculaire des verrats juste avant l'abattage.

L'odeur de verrat, vous connaissez ? Heureusement non. Car en France, tous les porcelets mâles sont castrés dès les premiers jours de vie. Pourquoi ? Parce que l'odeur de verrat peut imprégner la viande des porcs non castrés. Et, pour les trois quarts des consommateurs, cette odeur est perçue comme désagréable, alors qu'une minorité ne la sent pas. Cent millions de porcs sont ainsi castrés chaque année en Europe, souvent sans anesthésie ni analgésie, avec un risque d'infection postopératoire. Cette castration “sanglante” est ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.


Abonnez-vous

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité