La Semaine Vétérinaire n° 1347 du 13/02/2009
 

Filière apicole

Formation continue

FILIÈRES

Nicolas Vidal-Naquet

Jusqu’à présent, lors de varroase, les spécialistes conseillaient un traitement unique de six à dix semaines avec les lanières antiparasitaires. Il semble désormais insuffisant dans un certain nombre de situations.

L’acarien Varroa destructor (voir encadré) est aujourd’hui considéré comme l’un des principaux fléaux des colonies d’abeilles. Il a gagné tous les ruchers de France et provoque des pertes de colonies importantes. Le contrôle de la varroase passe par trois méthodes indissociables. La première consiste à rechercher des abeilles tolérantes, voire résistantes à Varroa destructor, ce qui repose sur la sélection génétique. La deuxième relève des domaines zootechniques et biotechniques : piégeage de Varroa par du couvain mâle et pose de plateaux ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.


Abonnez-vous
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité