La Semaine Vétérinaire n° 1347 du 13/02/2009
 

Urologie et diététique

Formation continue

ANIMAUX DE COMPAGNIE

Jérôme Séguéla

Ces calculs représentent 10 à 15 % des atteintes du bas appareil urinaire chez le chat, 18 % chez le chien. Des mesures préventives sont nécessaires pour éviter les récidives.

Les principales urolithiases, ou calculs urinaires, affectent le bas appareil urinaire (localisation vésicale et urétrale). Les calculs d’oxalate de calcium et de phosphate ammoniaco-magnésien (struvites) sont les plus fréquemment rencontrés. Ils représentent 80 à 90 % des calculs du bas appareil urinaire chez le chien et le chat. Des facteurs de risque semblent favoriser la formation de ces calculs. Ces facteurs sont soit directement liés à l’animal (espèce, race, sexe, âge, stérilisation, mode de vie, obésité, régime alimentaire), soit associés à des ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.


Abonnez-vous
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité