Semaine Vétérinaire n° 1339 du 12/12/2008
 

À la une

En France, la crémation d'un cheval est interdite.? En fin de vie, les équidés passent donc actuellement par l'équarrissage, ce qui, à terme, pourrait changer. Vivant, le cheval peut être considéré comme un animal de compagnie à part entière, mais mort il redevient un animal de rente pour la législation française. L'équarrissage ou l'abattoir est alors la seule alternative. La hausse et la disparité des prix de l'équarrissage font des mécontents.

176 €, 220 €, 540 €. Ces différents tarifs montrent les disparités qui existent entre les régions pour une même réalité : l'équarrissage et la gestion de la fin de vie des chevaux. Au-delà de la perte de l'animal, trouver le juste de prix pour un tel service est une véritable problématique pour les propriétaires d'équidés et les associations. En outre, la collecte et la destruction du cadavre, dans le cadre du service public d'équarrissage, coûte aussi plus cher depuis l'arrêté du 29 juillet dernier. ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.


Abonnez-vous
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité