Semaine Vétérinaire n° 1328 du 26/09/2008
 

À la une

Nathalie Devos

Illuminé par la science et le respect de la nature, le siècle des Lumières est une époque pilier de l’histoire de France. Les physiocrates et les encyclopédistes contribuent à créer un terrain favorable à la fondation d’écoles vétérinaires. Les pertes économiques dues aux épizooties en cimenteront les bases.

Comme beaucoup d’institutions nouvelles, la première des écoles vétérinaires créées dans le monde, en France, est issue de l’heureuse conjonction de facteurs culturels, économiques, politiques et humains. Au milieu du XVIIIe siècle, sous l’influence des idées de Jean-Jacques Rousseau, la nature est à la mode. Vers 1750, François Quesnay, médecin de Louis XV et de madame de Pompadour, crée le mouvement physiocratique (de kratos : pouvoir et phusis : nature). Pour les physiocrates, l’accroissement de la population, souhaitable, n’est possible que si les ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.


Abonnez-vous
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité