Semaine Vétérinaire n° 1317 du 30/05/2008
 

Pays-Bas. Etude sur la rentabilité de l’exercice

Actualité

Isabelle Desjardins

La médecine vétérinaire équine a connu, ces dernières années, des progrès surprenants. En parallèle, les exigences des propriétaires de chevaux ont changé et les revenus des praticiens ont baissé.

Des techniques complexes (ostéosynthèse, traitement chirurgical des coliques, transfert embryonnaire, etc.) ont vu le jour en médecine équine, puis se sont propagées dans de nombreuses cliniques vétérinaires dans le monde entier. Tous ces développements sont nés d’un intérêt scientifique, d’une curiosité ou de frustrations cliniques plutôt que de considérations économiques. Ces dernières, par le passé, ont eu peu d’importance, dans la mesure où le nombre de vétérinaires équins était insuffisant et où ceux-ci étaient pleinement respectés. En cette période faste ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.


Abonnez-vous
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité